Premières Assises de lutte contre les violences faites aux femmes

Publié le
Le 08/11/2022
Auvergne-Rhône-Alpes
Chapô

La Région Auvergne-Rhône-Alpes organisait jeudi 24 novembre ses premières Assises régionales de lutte contre les violences faites aux femmes.

Contenu
Texte

À la veille de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes organisait ses premières Assises régionales dédiées à cette thématique, jeudi 24 novembre, à l’Hôtel de Région de Lyon. 

Cet événement était riche, avec des stands de présentation d’outils de protection et de sensibilisation, une exposition « Mots et maux de femmes » et un hommage rendu aux femmes victimes de violences décédées depuis le 1er janvier 2022.

Les temps forts de la journée : 

  • Ouverture par Laurent Wauquiez, président de la Région
  • Signature d’une convention de partenariat avec Marie-Sophie Obama, fondatrice de l’association « Les Lumineuses », cheffe d’entreprise et présidente déléguée du club lyonnais LDLC
  • Intervention de Céline Pina, chroniqueuse et essayiste
  • 3 tables rondes : 
    • Sensibiliser et repérer, porté par Marie-Pierre Montoro-Sadoux, vice-présidente déléguée à la jeunesse, à la famille et aux séniors : comment mieux sensibiliser, notamment notre jeunesse ? Quels outils mettre en place et diffuser ?
    • Protéger, aux côtés de Renaud Pfeffer, vice-président délégué à la sécurité : quels dispositifs doivent être mis en œuvre pour mieux protéger les femmes victimes de violences conjugales ?
    • Accueillir et soutenir, aux côtés de Sandrine Chaix, vice-présidente déléguée à l’action sociale et au handicap : quels leviers concrets ?

Téléchargez le programme complet

Média
Image
Visuel pour les assises régionales de lutte contre les violences faites aux femmes

© Région Auvergne-Rhône-Alpes

Texte

Cette manifestation était l’occasion de réunir l’ensemble des acteurs afin de favoriser la mise en relation et les échanges entre professionnels et intervenants de terrain, de partager les expériences et bonnes pratiques, de recenser les besoins du territoire et ainsi, de repérer et faire naître des initiatives innovantes qui répondent aux besoins des femmes victimes.

Ces assises ont également permis de dresser un premier bilan sur les nouvelles mesures mises en œuvre par la Région, notamment l’expérimentation du bouton d’alerte connecté et invisible, visant la prévention et la protection des femmes en situation d’insécurité. 

La Région engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes

L’organisation de ces Assises s’inscrit dans le plan régional de lutte contre les violences faites aux femmes, qui comprend le déploiement de boutons d’alerte connectés ou la distribution de violentomètres à tous les lycéens lors de la rentrée de septembre. Le plan régional de lutte intègre également le renforcement de la sécurisation des transports et l’amplification de l’action en matière d’hébergements d’urgence.

Aussi, la Région a choisi d’encourager la pratique des sports de défense par les jeunes femmes en doublant l’avantage sport du Pass Région (60€ disponibles au lieu de 30). À ce jour, plus de 4 000 jeunes filles ont profité de cet avantage pour se former aux bons réflexes à suivre en cas d’agression et accroître leur confiance en elles.