Concert exceptionnel de l’Orchestre de chambre de l’Artsakh

Publié le
Le 08/09/2022
Nom
Charbonnières-les-Bains
Chapô

L’Orchestre de chambre de l’Artsakh a offert, le 2 septembre, un concert émouvant au public réuni au Campus Région du numérique.

Contenu
Média
Image
Concert Orchestre Artsakh 1

© Charles Pietri

Texte

Suite au déplacement d'une délégation régionale à Erevan en 2019 – afin de célébrer les relations entre la Région Auvergne-Rhône-Alpes et l’Arménie – la Région souhaitait en retour organiser une soirée dédiée à l’amitié franco-arménienne et à son engagement pour l’Artsakh (également connu sous le nom de Haut-Karabagh). C’est chose faite. Vendredi 2 septembre 2022 – date hautement symbolique puisqu’il s’agit du jour de la fête de l’indépendance de l’Artsakh – a eu lieu, au Campus Région du numérique, un grand concert de l’Orchestre de chambre de l’Artsakh dirigé par Guévorg Muradian. Le public était au rendez-vous pour écouter 24 musiciens interpréter un répertoire d’œuvres de compositeurs arméniens classiques et contemporains.

Parmi les invités, des représentants des autorités arméniennes et d’Artsakh, des représentants et membres des organisations de la diaspora d’Auvergne-Rhône-Alpes et de France ainsi que des représentants des collectivités et des institutions régionales partenaires des relations avec ces territoires.

En cette semaine d’orages, la pluie a eu l’élégance de cesser une demi-heure avant le début du concert. Les musiciens, qui ont pu jouer sous un ciel dégagé, ont conquis le public dont l’émotion était palpable.

Texte

La solidarité régionale avec l’Arménie réaffirmée

Avant d’assister au concert, Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a reçu en audience Hasmik Tolmajian – ambassadrice d’Arménie en France – et Levon Davtyan – vice-consul d’Arménie à Lyon. Il a également reçu Hovhannes Guevorkian – représentant en France du gouvernement de l’Artsakh, Anahit Hakobyan – ministre de l'Éducation nationale, de la Culture, des Sciences et des Sports de la République d’Artsakh – et Hayk Khanumian – ministre de l'Administration du territoire.

Laurent Wauquiez a rappelé son fort engagement personnel et sa solidarité la plus totale à l’égard de l’Arménie, de l’Artsakh et de leurs populations.

Média
Image
Concert Orchestre Artsakh 2

© Charles Pietri

Visite de la région et rencontre avec l’Orchestre national d’Auvergne

Texte

L’avant-veille, l’Orchestre de chambre de l’Artsakh s’est rendu à Brioude, en Haute-Loire. Il a été accueilli par l’association Les amis de la basilique Saint-Julien de Brioude qui leur a proposé une visite des lieux. Quelques musiciens de l’orchestre ont ensuite donné une courte représentation sur la place principale, devant un public ravi, avant d’assister au concert de l’Orchestre national d’Auvergne qui jouait ce soir-là dans la basilique.

Après le concert, la tradition veut que la ville de Brioude – qui organise régulièrement des concerts de musique classique – ouvre les portes de sa mairie afin d’offrir un verre de clairette aux musiciens. Les deux orchestres ont ainsi pu trinquer à l’amitié franco-arménienne.

Le jour suivant, l’Orchestre de chambre de l’Artsakh a rejoint Clermont-Ferrand afin de répéter le matin sur la scène de l’Opéra-Théâtre, un magnifique théâtre à l’italienne datant de 1894. L’après-midi, les musiciens ont été reçus au Puy-de-Dôme par Sébastien Galpier – vice-président du Conseil départemental en charge de la Culture et du Patrimoine – et Jean-Pierre Brenas, conseiller régional et municipal. À l’invitation du Département, ils sont montés à bord du train à crémaillère Le Panoramique des Dômes. Depuis le sommet du puy de Dôme, tous ont pu jouir d’une vue à 360° sur les volcans endormis de la chaîne des Puys et de la faille de Limagne, un ensemble géologique témoin de la rupture des continents, unique au monde.