Un livre blanc pour mobiliser contre les troubles DYS

Un livre blanc pour mobiliser contre les troubles DYS

© Michel Pérès

Ce lundi 29 mai se sont tenues les Assises des troubles DYS. Elles ont réuni des professionnels de santé, de l’éducation, des chercheurs et des associations pour apporter leurs contributions au livre blanc rédigé par la Région sur le sujet.

Ce livre blanc est le fruit d’un millier de questionnaires en ligne, de plusieurs réunions d’experts et de dizaines d’entretiens de haut niveau. Les Assises qui se tenaient aujourd’hui en Auvergne-Rhône-Alpes sont une nouvelle étape de plus à sa rédaction : elles doivent permettre de conforter les premiers constats et les premières propositions.

8 % de la population est affectée par ce type de désordres cérébraux, ce qui représente près de 770 000 personnes dans la région. La Grande cause régionale des Troubles DYS a été initiée par le Président de la Région Laurent Wauquiez : « Parce qu’ils sont insuffisamment pris en compte à l’école et au travail, les troubles dys sont une souffrance pour de nombreuses familles, des milliers d’enfants et d’adultes dans notre Région. Je suis convaincu que c’est notre rôle d’acteur public de s’emparer de ce type de sujet de société. »
Cette réunion a permis de présenter et d’enrichir par l’ensemble des participants tout au long de la matinée les premiers constats dégagés et les premières propositions.
Pour Sandrine Chaix, Conseillère déléguée au handicap de la Région : « C’est un travail de haut niveau qui a été réalisé, je suis persuadée que ce livre blanc fera référence et dégagera des propositions de bon sens pour la suite. »

Les participants ont notamment pu bénéficier de l’expertise internationale de Francine Lussier, Neuropsychologue au Québec, qui s’est exprimée en visioconférence. Le débat a été enrichi par une table ronde centrée sur des dispositifs innovants.

Les premiers constats et les premières propositions du livre blanc seront présentés au public lors du Salon Handica (7, 8 et 9 juin) où la Région disposera d’un stand.
Le livre blanc devra être remis au Président de la République et aux parlementaires d’ici la fin de l’année.