Filières agricole et agroalimentaire : la Région exporte son savoir-faire

Filières agricole et agroalimentaire : la Région exporte son savoir-faire

© Vadim Ginzburg / 123RF
Les missions en Côte d’Ivoire et Russie sont axées sur des partenariats dans le domaine de l’agroalimentaire.

Du 21 au 28 novembre, Philippe Meunier, vice-président délégué aux partenariats internationaux, s’est rendu successivement en Côte d’Ivoire et en Russie pour soutenir la dynamique partenariale dans les secteurs alimentaire et agricole.

Philippe Meunier était accompagné d’Alain Berlioz-Curlet, président de l’association Auvergne-Rhône-Alpes Gourmand et de délégations d’entreprises régionales qui ont des liens avec ces marchés cibles ou qui souhaitent en créer, le temps d’un déplacement en Côte d’Ivoire et en Russie. Ces missions visent à soutenir l’activité économique en trouvant de nouveaux débouchés commerciaux, mais aussi à favoriser le développement de filières de qualité dans les pays cibles.

Mission Côte d’Ivoire : conforter la dynamique existante

Sur le Salon de l’agriculture et des ressources animales (SARA), Philippe Meunier a notamment rencontré Pascal Kouassi Yéboué-Kouamé, président de la Région du Bélier, et lui a présenté les 13 entreprises de la délégation. Les partenaires ont pris le temps d’échanger longuement sur la commercialisation de l’attiéké (semoule de manioc) ; à cette occasion, le projet d’industrialisation de l’attiéké avec l’appui de l’ONG lyonnaise Nitidae et de l’entreprise ligérienne Clextral a été présenté. D’autres temps forts ont rythmé la mission, comme la signature d’un accord entre les Chambres d’agriculture de Côte d’Ivoire et d’Auvergne-Rhône-Alpes, ou encore la rencontre entre les partenaires du consortium Archipelago. Ensemble, ils ont fait candidature commune au printemps 2019 pour répondre à l’appel à projet européen du même nom et solliciter une subvention de 500 000 € qui facilitera le déploiement du pôle agro-industriel Bélier en lien avec les équipementiers et les entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Philippe Meunier et Alain Berlioz-Curlet ont participé au forum laitier à Moscou.

Mission Russie : explorer de nouvelles pistes

Ils étaient accompagnés de 20 entreprises régionales impliquées dans la production et la transformation du lait et d’autres secteurs économiques. Ensemble, ils ont notamment animé une table ronde « Excellence des produits laitiers français et maîtrise de leurs procédés de fabrication » sur le stand régional. Des rencontres BtoB étaient également proposées aux entreprises en marge du forum.

Philippe Meunier a rappelé que la France est le premier employeur étranger en Russie (170 000 emplois) et le premier investisseur étranger en flux de capitaux, l’ouverture d’une nouvelle liaison aérienne entre Lyon et Moscou il y a deux ans témoignant aussi d’un climat d’affaires porteur. Il a invité les entreprises russes à se rendre en Auvergne-Rhône-Alpes à l’occasion des grands salons économiques qui vont jalonner l’année 2020, et a estimé que la coopération entre les deux Régions augurait de nouvelles perspectives dans les domaines de la recherche, de l’enseignement supérieur et de l’innovation.

Retour en haut de page