95 000 visiteurs attendus au Sommet de l’élevage 2019

95 000 visiteurs attendus au Sommet de l’élevage 2019

© Sommet de l’élevage

Du 2 au 4 octobre, le Sommet de l’élevage investit la Grande Halle d’Auvergne de Clermont-Ferrand avec 1560 exposants et 2000 animaux triés sur le volet.

Le Sommet de l’élevage s’apprête à vivre sa 28e édition, attendue par tous les professionnels de la production animale mais aussi par 95000 visiteurs toujours fidèles à cette manifestation d’envergure. Véritable salon européen de référence, le Sommet témoignera cette année encore de l’excellence de l’élevage en Europe, en France… et bien sûr en Auvergne-Rhône-Alpes !

Arrêt obligatoire au stand Région !

Partenaire historique de l’événement, la Région accueillera de son côté les visiteurs sur son stand, au centre du hall d’accueil qui est un passage obligé pour tous les visiteurs du Sommet. Outre la présentation des politiques régionales en faveur de l’agriculture, cette rencontre avec le grand public permettra bien sûr de mettre en avant la qualité des produits d’Auvergne-Rhône-Alpes et de découvrir les produits La Région du Goût. Le stand Région sera ouvert du 2 au 4 octobre de 8h30 à 19h, et devrait être inauguré en présence du président Laurent Wauquiez jeudi 3 octobre en fin de matinée.

Concours et présentations d’animaux

Au programme des 2, 3 et 4 octobre, à la Grande Halle d’Auvergne de Clermont-Ferrand, 2000 animaux minutieusement sélectionnés seront présentés et participeront aux différents concours de races. Parmi les temps forts attendus, le concours national de la race bovine Blonde d’Aquitaine sera organisé sur les 3 jours, et la journée du 2 octobre braquera les projecteurs sur le concours de la race ovine Île-de-France, avec la participation de 14 éleveurs pour 180 animaux.

Au total, 1560 exposants sont attendus, dont 340 internationaux venus de 38 pays. La délégation invitée d’honneur de cette 28e édition est l’Afrique de l’Ouest, et les temps d’échanges prévus, au centre de conférence, affichent déjà complet.

© Michel Pérès
Les concours de races, spectaculaires, sont toujours appréciés du grand public (photo d’archives)

Plus de produits locaux dans l’assiette des lycéens

Avec la démarche La Région dans mon assiette déployée dans ses lycées, la Région poursuit un double objectif : valoriser les productions agricoles et agroalimentaires locales de qualité, et surtout remettre le plus possible tous ces produits locaux dans les assiettes des lycéens, à la cantine.

Béatrice Berthoux, vice-président de la Région déléguée aux lycées, sera amenée à présenter La Région dans mon assiette vendredi 4 octobre de 14h à 16h, au cours d’une table ronde sur le thème « Relever le défi de la montée en gamme des filières : quelles opportunités pour les SIQO en restauration collective ? ». Cet échange est organisé par l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO).

Cette même table ronde sera aussi l’occasion de mettre l’accent sur l’existence de la centrale d’achat régionale, créée dès 2017. Cet outil mis en place par la Région est un véritable « facilitateur » pour les gestionnaires des lycées qui leur permet d’accéder de manière pratique à une gamme complète de produits sous SIQO (signe d’identification de la qualité et de l’origine).

Les startups en force !

Voilà une autre nouveauté 2019 : pour la 1re fois, les visiteurs auront l’opportunité de « découvrir un espace entièrement dédié aux startups agricoles, situées dans les halls 3 et 6 », précisent les organisateurs. En partenariat avec le Bivouac, Vegepolys Valley et le Crédit agricole via son réseau « Le Village », une quinzaine de startups viennent à la rencontre du public et des exposants pour leur présenter des innovations technologiques en lien avec « l’agriculture du futur » : objets connectés, capteurs météorologiques, colliers connectés, capteurs de bien-être animal…

Retour en haut de page