Première station de recharge à hydrogène inaugurée à Clermont-Ferrand

Première station de recharge à hydrogène inaugurée à Clermont-Ferrand

La station à hydrogène de la ZI des Gravanches, à Clermont-Ferrand, a été inaugurée vendredi 6 septembre. © Région Auvergne-Rhône-Alpes
Dans le cadre du projet Zero Emission Valley, 20 stations seront déployées en Auvergne-Rhône-Alpes d’ici 2023. © Région Auvergne-Rhône-Alpes
Un soutien régional à l’acquisition de véhicules électriques à hydrogène est également prévu. © Région Auvergne-Rhône-Alpes
La station est implantée sur un site Michelin. © Région Auvergne-Rhône-Alpes
La société Hympulsion, soutenue par la Région à hauteur de 7 M€, se charge du déploiement des stations. © Région Auvergne-Rhône-Alpes
L’autonomie des véhicules de ce type est d’environ 500 km. © Région Auvergne-Rhône-Alpes
Faire le plein d’un véhicule à hydrogène prend environ 5 minutes. © Région Auvergne-Rhône-Alpes

Dans le cadre du projet Zero Emission Valley, une station de recharge à hydrogène a été inaugurée vendredi 6 septembre à Clermont-Ferrand sur un site Michelin de la ZI des Gravanches.

La poursuite des efforts pour booster la filière hydrogène en Auvergne-Rhône-Alpes s’est traduite concrètement le 6 septembre par l’inauguration d’une 1re station de recharge à hydrogène. Située sur un site de la ZI des Gravanches à Clermont-Ferrand, cette station est mise à disposition par Michelin dans l’objectif d’accélérer le déploiement, en attendant la mise en place de 2 autres stations de plus grosse capacité sur l’agglomération clermontoise, qui seront opérationnelles fin 2020.

Au cours de cette inauguration officielle qui s’est tenue en présence de Brice Hortefeux et Jean-Pierre Brenas, conseillers régionaux, d’Olivier Bianchi, président de Clermont Auvergne Métropole, Thierry Raevel, président d’Hympulsion et Rémi de Verdilhac, secrétaire général du groupe Michelin, Brice Hortefeux* a précisé : « Face aux impacts mondiaux du changement climatique, et à la suite de l’accord de Copenhague en 2009, l’Europe s’est fixé comme objectif de diminuer de 80 % ses émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050 par rapport aux niveaux de 1990. Avec Laurent Wauquiez, président de la Région et Éric Fournier, vice-président délégué à l’environnement, nous avons fait le choix dès 2017 d’être un modèle en Europe sur la mobilité à hydrogène à travers Zero Emission Valley. »

Après la présentation des modalités d’aide de la Région pour l’acquisition de véhicules électriques à hydrogène (l’aide pouvant aller de 2 700 € à 18 000 € en fonction de différents critères), Brice Hortefeux a conclu : « Aujourd’hui, nous démontrons qu’après la prise de conscience, nous pouvons passer de l’annonce à la concrétisation. Et nous sommes des VRP : nous venons d’une part remercier tous les acteurs du projet, mais nous sommes aussi là pour encourager les chefs d’entreprises à se joindre à la démarche en acquérant des véhicules. »

* Député européen et conseiller régional

Voir l'image en grand

Les chiffres clés

D’ici 2023, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a prévu dans le cadre du projet Zero Emission Valley :

  • la création de 20 stations de distribution d’hydrogène ;
  • la mise en place de 15 électrolyseurs ;
  • le soutien à l’acquisition de 1000 véhicules électriques à hydrogène pour les flottes privées et publiques ;
  • un investissement de 15 M€ (sur 70 M€, pour l’ensemble du projet ZEV) : 8 M€ pour l’aide aux véhicules et 7 M€ pour la SAS Hympulsion.
Retour en haut de page