Au Mali et au Burkina Faso : de belles réalisations en cours

Au Mali et au Burkina Faso : de belles réalisations en cours

Malgré un contexte sécuritaire difficile au Sahel, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a choisi de poursuivre ses actions de coopération et d’aide au développement avec ses partenaires historiques. Une réflexion conduite en parallèle avec le réseau Cités Unies France (CUF) et l’Association Internationale des Régions Francophones (AIRF) élargit l’horizon à l’échelle macro-régionale du G5 Sahel.

En 2018, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a investi 408 000 € dans les programmes de coopération avec le Mali et 345 000 € au Burkina Faso. Ces soutiens financiers sont octroyés aux partenaires régionaux d’Auvergne-Rhône-Alpes et profitent directement aux populations locales dans les domaines de la santé, de la sécurité alimentaire, de l’accès à l’énergie et à la ressource en eau, de la formation et de l’emploi… Revue de détail des projets suite aux missions effectuées sur le terrain par les services de la Région en février et en mai 2019 :

Au Burkina Faso, Région des Hauts Bassins : la structuration de la filière mangue

Le Burkina est le 1er pays transformateur de mangues séchées et le 3e pays exportateur de mangues fraîches du continent africain. La récolte prévue en 2019 est de 250 000 tonnes, soit 20% de plus qu’en 2018. Autant dire que l’enjeu économique de cette filière est crucial pour le pays ! La Région Auvergne-Rhône-Alpes et ses partenaires apportent une vraie expertise pour aider les acteurs économiques à structurer la filière (production, transformation, commercialisation). Des actions de sensibilisation, de formation et de soutien à la transformation sont également organisées, comme l’équipement d’un lycée technique de Bobo-Dioulasso avec une unité mobile de transformation de jus de mangue par une entreprise savoyarde.

La Région intervient sur de nombreux autres projets dont on peut citer :

  • l’aide à la création de 33 coopératives agricoles pour faciliter l’acquisition et l’utilisation de tracteurs ;
  • la formation de 24 maîtres-artisans boulangers pour la fabrication de pain ;
  • un projet pilote de périmètres irrigués maraichers par goutte à goutte solaire ;
  • un programme de préservation et de valorisation du pays des Falaises, assorti d’un dispositif de surveillance de la faune et de la flore pour la conservation des ressources forestières et à la lutte contre le braconnage ;
  • le soutien aux industries culturelles locales ;
  • etc…

Région Auvergne-Rhône-Alpes

Au Mali, Région de Tombouctou : priorité à la santé et à la sécurité alimentaire

Malgré l’insécurité qui sévit sur place depuis quelques années, la Région reste engagée auprès des populations en vertu d’un partenariat qui a débuté en 1983 lors d’une grande sécheresse au Sahel ! En 2019, son action s’appuie sur de solides partenaires régionaux, comme Agronomes et vétérinaires sans frontière (AVSF) qui déploie un programme de relance de l’élevage, Misola qui accompagne des unités artisanales de production de farine infantile, Santé Mali Rhône-Alpes qui anime un programme d’accès aux soins pour les mères et leurs enfants et de formation du personnel médical, ou encore Handicap international avec la réhabilitation d’une digue à Kondi qui a permis la reprise des activités de maraîchage, de pêche, de riziculture et d’élevage pour 400 ménages bénéficiaires.

 

Le Gabon en 2019, de nouvelles opportunités pour les entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes ?

Vous avez ou vous envisagez des échanges économiques avec le Gabon ? Venez rencontrer des entreprises gabonaises des secteurs de l’énergie, du BTP, du tourisme et de l’agroalimentaire lors de la conférence organisée par l’Agence pour le développement des entreprises en Afrique à l’Hôtel de Région ce mardi 14 mai à 10h en présence de Monsieur David Mbadinga, ministre du Commerce et des PME-PMI du Gabon, et de Monsieur Alain Berlioz-Curlet, conseiller régional, président de la commission Économie de proximité, commerce, artisanat et professions libérales et membre de la Commission Relations internationales et Accords agricoles.

Inscription auprès de

Aller plus loin

La Région à l’échelle du G5 Sahel

Actuellement, la réflexion régionale s’élargit à l’échelle du G5 Sahel qui regroupe la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad. Ce périmètre d’intervention permet aux Etats sahéliens et à leurs partenaires internationaux (France, Allemagne, Union européenne, Banque mondiale…) de combiner interventions militaires pour la sécurité et programmes de développement. Les collectivités territoriales françaises entendent rejoindre cette dynamique en partenariat avec les collectivités sahéliennes. La Région Auvergne-Rhône-Alpes s’associe à cette démarche.

Retour en haut de page