Sortie de « Wardi », tourné dans la Drôme

Sortie de « Wardi », tourné dans la Drôme

Réalisé par Mats Grorud, « Wardi » a nécessité plus d’une année de tournage au studio Foliascope. Ce film d’animation, qui aborde avec poésie la question des réfugiés palestiniens à Beyrouth, sort au cinéma mercredi 27 février.

Le film Wardi a été sélectionné au Festival international du film d’animation d’Annecy en 2018, dans plusieurs autres festivals internationaux, et a déjà été récompensé au Festival du film pour enfants de Chicago (2018). Il vient enfin à la rencontre du grand public, avec une sortie officielle dans les salles de cinéma mercredi 27 février. Ce film a été produit par Les Contes Modernes, Tenk.tv et Cinenic Film, en coproduction avec Auvergne-Rhône-Alpes Cinéma.

Un travail d’orfèvre

Film d’animation d’une durée de 1h20, Wardi a été réalisé par le Norvégien Mats Grorud qui signe ici son 1er long métrage. S’appuyant sur des témoignages de réfugiés et sur sa propre expérience lorsqu’il vivait à Beyrouth, Mats Grorud a souhaité « faire un film sur le passage du temps : le passé, le présent et le futur à travers Wardi, son arrière-grand-père Sidi et le mystérieux Pigeon Boy. Je souhaitais créer un lien entre la nouvelle et l’ancienne génération ». L’histoire assume sa dualité entre réalité crue et poésie universelle. Pour faire très court, disons qu’elle se déroule à Beyrouth, au Liban, et emmène les spectateurs sur les pas d’une jeune Palestinienne de 11 ans qui vit avec toute sa famille dans un camp de réfugiés…

Preuve que le savoir-faire régional en matière d’animation est unanimement reconnu, c’est au studio Foliascope, à Beaumont-lès-Valence dans la Drôme, que les décors, les personnages, l’animation 2D et en volume du film ont été entièrement réalisés de septembre 2016 à octobre 2017. Le fruit de ce travail d’orfèvre(s), chacun est invité à le découvrir à l’écran dès le 27 février, dans tous les bons cinémas !

Auvergne-Rhône-Alpes, une terre d’animation

Le cinéma d’animation et la Région Auvergne-Rhône-Alpes ont déjà une longue histoire commune. Retrouvez ici notre entretien en vidéo avec Annick Teninge, directrice de l’école de La Poudrière, qui était invitée d’honneur du Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand en 2019.

Retour en haut de page