« Les accidentés de la vie », Grande cause régionale pour 2019

« Les accidentés de la vie », Grande cause régionale pour 2019

Après « Sport & Handicap » en 2018, la Grande cause régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes mettra l’accent sur « les accidentés de la vie » l’an prochain. Cette thématique a été dévoilée le 10 décembre à l’occasion du Forum extraordinaire organisé à Lyon.

Près de 500 personnes étaient réunies le 10 décembre à l’Hôtel de Région de Lyon, le temps d’un grand rendez-vous dédié au handicap organisé à l’initiative de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Ce Forum extraordinaire visait à valoriser les initiatives déjà mises en œuvre, mais aussi à identifier de nouveaux leviers d’actions susceptibles de favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap.

C’est au cours de cette journée de travail et d’échanges que la Grande cause régionale 2019 a été dévoilée par le président de la Région Laurent Wauquiez et Sandrine Chaix, conseillère spéciale au handicap : ce sera « Les accidentés de la vie », en lien avec les associations de familles de traumatisés crâniens et de personnes cérébrolésées, des accidentés du travail ou accidentés de la route.

Agir concrètement au quotidien

En 2018, la Grande cause régionale choisie était « Sport & Handicap ». Outre la création d’un club des partenaires H+ Sport, un fonds a pu être mis en place pour l’achat ou l’adaptation d’équipements sportifs pour tous. Le président de la Région Laurent Wauquiez estime : « Nous sommes une grande Région, et une grande Région ne peut pas passer à côté du handicap. Promouvoir la cause du handicap, c’est faire progresser chacun d’entre nous. Auvergne-Rhône-Alpes est désormais la Région française de référence qui fait le plus pour les personnes en situation de handicap dans toute l’histoire des Régions. »

Pour favoriser la formation et l’emploi de personnes en situation de handicap, la Région dispose de plusieurs outils et leviers d’action. Elle investit ainsi massivement dans les lycées pour en garantir l’accessibilité (222 M€ engagés d’ici 2022), a créé une bourse au mérite + et une bourse mobilité, a déployé un dispositif CARED + pour permettre une embauche durable en prenant en charge les coûts de formation (près de 130 parcours ainsi soutenus en 2018) et a développé la démarche H+ dans le domaine de la formation.

De même, la Région investit dans les ESAT (Établissements et services d’aide par le travail), vecteurs d’emplois essentiels, et a également fait le pari de l’innovation au service de jeunes ne pouvant pas se déplacer en acquérant une flotte de 57 robots lycéens, depuis la rentrée 2018.

Télécharger la restitution des ateliers qui ont eu lieu lors du Forum Extraordinaire du 10 décembre (format Word)

Télécharger la restitution des ateliers qui ont eu lieu lors du Forum Extraordinaire du 10 décembre (format PDF)

© Michel Pérès

Des actions transversales et dans tous les domaines

Sandrine Chaix, conseillère spéciale au handicap, insiste en particulier sur la nécessité d’une prise en compte transversale du handicap, dans l’ensemble des politiques régionales, tout en construisant des politiques spécifiques pour faciliter le parcours de vie des personnes en situation de handicap tout au long de leur vie. Elle précise ainsi : « En agissant pour la formation, l’emploi, l’accès à la culture, au sport, à la mobilité, aux innovations, en restant dans le champ d’action de la Région, nous agissons pour l’ensemble du parcours de vie des personnes handicapées. »

Retour en haut de page