Plus de 200 œuvres pour redécouvrir Marcellin Desboutin

Plus de 200 œuvres pour redécouvrir Marcellin Desboutin

© Musée Anne-de-Beaujeu / Jérôme Mondière

Jusqu’au 15 septembre 2019 à Moulins, le musée Anne-de-Beaujeu présente une grande exposition rétrospective consacrée à Marcellin Desboutin, « peintre bourbonnais originaire de Cérilly, poète et maître incontesté de la pointe sèche et du portrait ».

Sans en avoir conscience, beaucoup d’amateurs d’art connaissent déjà Marcellin Desboutin (1823-1902). Le célèbre tableau d’Edgar Degas Dans un café le représente en effet assis à la gauche de la buveuse d’absinthe, sur la banquette d’un café parisien. Marcellin Desboutin a également été peint par Manet, Renoir, La Touche… Mais ce natif de Cérilly dans l’Allier, pouvant être considéré comme « un proche du jeune courant impressionniste », n’a pas fait que servir de modèle à ses plus illustres contemporains, loin s’en faut !

Un portraitiste hors pair

Jusqu’en septembre 2019 à Moulins, le musée Anne-de-Beaujeu rend justice à cet artiste ayant traversé le XIXe siècle en étant à la fois un peintre ayant laissé 1500 à 2000 peintures, un écrivain (poèmes et pièces de théâtre) ami d’Émile Zola et de Stéphane Mallarmé, et surtout un maître reconnu de la gravure à la pointe sèche, portraitiste au talent incontesté.

Cette exposition rétrospective sous-titrée « À la pointe du portrait » apporte un éclairage complet sur la vie et l’œuvre de Marcellin Desboutin, grâce à de multiples prêts de musées nationaux et de collections particulières. Au total, plus de 200 œuvres sont ainsi présentées au musée Anne-de-Beaujeu, sur 250 m2 : peintures, estampes, dessins signés de l’artiste, mais aussi des œuvres le représentant, des photographies, des ouvrages…

Un parcours pour les plus jeunes, à renfort de dessins animés, d’écrans tactiles et de manipulations, a également été imaginé pour compléter cette rétrospective conséquente mettant en lumière une figure artistique aux multiples facettes : « un travailleur acharné, un artisan convaincu et d’une absolue bonne foi », aux yeux d’Émile Zola.

Infos pratiques

Exposition ouverte jusqu’au 15 septembre 2019, au musée Anne-de-Beaujeu, place du colonel Laussedat à Moulins.
Tél. 04 70 20 48 47.

  • De septembre à juin : ouvert du mardi au samedi 10h-12h et 14h-18h. Dimanches et jours fériés 14h-18h. Fermé les 25 décembre 2018, 1er janvier et 1er mai 2019.
  • Juillet-août : ouvert du lundi au samedi 9h45-12h30 et 14h-18h30. Dimanches et jours fériés 14h-18h30.

Entrée : 5 €. Tarif réduit : 3 €. Gratuit pour les moins de 16 ans.

Aller plus loin

www.musees.allier.fr

Retour en haut de page