Le WIFI arrive dans les trains régionaux

Le WIFI arrive dans les trains régionaux

La Région lance l’expérimentation du Wi-Fi à bord des TER, une première en France.

« La Région veut répondre aux attentes des voyageurs » a expliqué Martine Guibert, la vice-présidente aux transports de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Depuis la fin du mois d’août, en partenariat avec la SNCF, elle expérimente deux technologies, l’une classique équipant les rames de bornes Wi-Fi, l’autre avec une technologie de vitrages haut-débit.
Pendant 18 mois les voyageurs pourront tester cette nouvelle connectivité et faire part de leurs expériences sur un portail dédié, wifiter.sncf, sur trois lignes sélectionnées pour l’expérimentation. Trois rames TER circulant sur la ligne Mâcon-Lyon-Valence sont pour le moment équipées, et début 2019 trois autres rames de la ligne Lyon-Grenoble le seront à leur tour.
Elles sont identifiables grâce à des pictogrammes apposés à l’extérieur et à l‘intérieur du train. Le débit sera variable selon la couverture 3 ou 4 G existant sur la zone traversée, sur le même principe qu’une box Internet domestique.
Une autre expérimentation sera conduite en partenariat avec l’expertise des entreprises AGC Glass europ et Saint-Gobain. Il s’agit cette fois de vitrages haut-débit athermiques et permissifs aux ondes, augmentant ainsi la capacité de réception du débit au profit des internautes. Elle concernera deux rames sur la ligne Lyon-Roanne-Clermont et Lyon-Bourg-en-Bresse.
« Le coût de cette expérimentation, d’un montant de1,3 million d’euros est entièrement financée par la Région », a précisé l’élue. L’expérience permettra de valider la qualité et le coût réel de ce nouveau service qui devrait être ensuite étendu à l’ensemble du réseau et ses 388 rames régionales.

Retour en haut de page