L’avenir du tourisme s’imagine à Vixouze en septembre

L’avenir du tourisme s’imagine à Vixouze en septembre

Du 5 au 7 septembre, les Entretiens internationaux du tourisme du futur sont de retour au château de Vixouze, dans le Cantal, proposant trois journées de réflexion approfondie sur les enjeux éthiques et écologiques du tourisme de demain.

La 3e édition des Entretiens internationaux du tourisme du futur (EITF) se prépare activement dans le Cantal. Environ 400 personnes sont attendues, du 5 au 7 septembre, avec pour mission commune « d’imaginer les tourismes de demain ». L’une des originalités de cet événement, dont la Région Auvergne-Rhône-Alpes est partenaire, est de réunir en un même lieu des intervenants issus de domaines diversifiés. En effet les participants peuvent être aussi bien des décideurs que des experts du tourisme, des écrivains, sociologues, anthropologues, philosophes, acteurs du numérique et de l’économie collaborative, décideurs territoriaux, responsables de startups…

À l’avant-garde d’une nouvelle réflexion

Au cours de ces Entretiens, une quarantaine de plénières utopiques, key notes visionnaires, et en exclusivité une conférence des Imaginaires et un village de start-ups sont au programme. Le rendez-vous est une véritable « plateforme internationale de réflexion et d’imagination, qui incite à des débats sans concessions pour émettre des hypothèses probables ou improbables sur les futurs de nos tourismes, à l’horizon des années 2030-2050 ».

À propos de l’orientation thématique choisie pour cette édition 2018, le président-fondateur Serge Pilicer précise : « Le tourisme est une chance pour le monde. Il est bien plus qu’une industrie, il est un facteur d’équilibre de la vie dans la reconquête écologique de notre terre et de nos territoires. La 3e édition des Entretiens internationaux du tourisme du futur sera, durant 2 jours, à l’avant garde d’une nouvelle réflexion sociologique pour un tourisme du futur éthique, raisonné et durable. Le développement durable dans le tourisme de demain doit être la conscience de tous. »

Aller plus loin

Retour en haut de page