Enseignement supérieur et recherche : 250 millions d'euros par an

Enseignement supérieur et recherche : 250 millions d'euros par an

© Juan Robert

En lançant la concertation autour du futur schéma régional de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, Laurent Wauquiez a souligné ses priorités en la matière et a annoncé que le budget consacré à cette politique sera de 250 millions d'euros par an.

"Enseignement supérieur, recherche, innovation : Quelle ambition pour notre Région ?" C'est sur cette interrogation que le Conseil régional a lancé une grande concertation auprès des spécialistes de ces domaines. La loi prévoit en effet que les régions doivent mettre en place un schéma régional présentant leurs politiques dédiées aux secteurs de l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation.
Baptisé SRESRI, ce schéma va être conçu en concertation avec les représentants d'universités, des grandes écoles, des structures de recherche, du monde privé ou des collectivités...
A l'occasion du lancement de l'élaboration du schéma, Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, a pu, à l'Hôtel de Région, définir ses priorités :

  • Faciliter la mise en commun des disciplines, "brasser les sciences humaines et les sciences dures."
  • Organiser le territoire autour des grands centres d'études en prenant garde à l'ultramétropolisation et en conservant des pôles d'études ailleurs qu'à Lyon, Clermont-Ferrand ou Grenoble.
  • Accentuer les liens avec le monde économique.
  • Simplifier les relations, notamment administratives, avec la Région.

Le président du Conseil régional a en outre profité de l'occasion pour annoncer au monde universitaire et aux chercheurs que le budget régional en la matière sera sanctuarisé à hauteur de 250 millions d'euros par an.

La concertation a donc commencé et se poursuit de plusieurs façons :

  • Par le biais de réunions territoriales dont les dates sont indiquées ci-dessous
  • Grâce à une page spéciale à l'adresse auvergnerhonealpes.eu/ambition-sresri et un formulaire destiné à recueillir les contributions

Chiffres clés

  • 42 universités et grandes écoles
  • 304 000 étudiants
  • 10 200 doctorants
  • 27 200 étudiants étrangers
  • 15 000 enseignants-chercheurs
  • 12 organismes de recherche
  • 14 pôles de compétitivité

Aller plus loin

  • Enseignement supérieur, recherche et innovation