La Région Auvergne-Rhône-Alpes et le groupe ADECCO signent un accord

La Région Auvergne-Rhône-Alpes et le groupe ADECCO signent un accord

© Michel Pérès
La restauration est un des secteurs en tension, qui connait des difficultés de recrutement récurrentes.. Photo d'archive

La formation professionnelle est le socle de la politique de l'emploi menée par la Région. Objectif : rapprocher les demandeurs d’emplois des secteurs qui recrutent.

« L’établissement de partenariats avec les acteurs majeurs de la création d’emploi dans notre région est un réel outil de valorisation de notre politique régionale de formation en Auvergne-Rhône-Alpes, c’est-à-dire une politique de formation qui mène à l’emploi » explique Stéphanie Pernod-Beaudon, Vice-présidente déléguée à la formation professionnelle et à l’apprentissage lors de la signature mardi 23 janvier d’une convention de partenariat en faveur de l’accès à la formation et à l’emploi, avec Christophe Catoir, Président France du groupe Adecco.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes souhaite développer un partenariat fort et de proximité pour mettre en adéquation les besoins des entreprises clientes du Groupe Adecco et les demandeurs d’emploi de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
Cette convention de partenariat aura notamment pour objectif de mener vers l’emploi, en alternance (apprentissage, professionnalisation) et en CDI intérimaire, jusqu’à 400 demandeurs d’emploi durant l’année 2018.

Pour ce faire, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Groupe Adecco partageront régulièrement leurs analyses de la situation du marché du travail, des besoins en compétences et formations sur les territoires.
Les deux partenaires renforceront également la promotion des offres d’emploi auprès des jeunes en fin d’apprentissage et des demandeurs d’emploi bénéficiaires de formation dispensées par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Un accès internet spécifique « Région Auvergne-Rhône-Alpes – Adecco » sera notamment accessible aux stagiaires issus des parcours programmés de formation continue ou des CFA, afin de leur permettre d’accéder aux offres d’emploi Adecco.
Pour Christophe Catoir, « En matière d’emploi et de formation, nous sommes convaincus que les partenariats publics-privés sont clés. Mutualiser les ressources, coordonner besoins des entreprises en matière de métiers pénuriques et programmes de montée en compétences des candidats permet d’aller plus loin. Surtout lorsque l’économie est en phase de reprise. La signature de cette convention s’inscrit clairement dans cette dynamique. »

Retour en haut de page