Le festival du court métrage de Clermont-Ferrand, « fringant quadragénaire »

Le festival du court métrage de Clermont-Ferrand, « fringant quadragénaire »

© Bologo / Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand 2018

Plus de 3500 professionnels français et étrangers sont attendus à Clermont-Ferrand pour l'édition 2018 du Festival international de court métrage de Clermont-Ferrand, attendue par un public toujours enthousiaste du 2 au 10 février.

Avec près de 162000 entrées, le Festival du court métrage clermontois a réaffirmé l'an dernier sa vocation grand public, et compte bien, pour sa 40e édition en 2018, confirmer son statut de plus grand festival exclusivement dédié au court métrage dans le monde, pour les professionnels comme pour les spectateurs.

La programmation ou plutôt les programmations sont prêtes, l’affiche signée Bologo annonce la couleur avec conviction, le marché du film court et les nombreuses expositions prévues vont ouvrir leurs portes... Bref, le « festival du court », dont la Région Auvergne-Rhône-Alpes est partenaire, est plus que jamais dans les starting-blocks !

Des films triés sur le volet

Le travail de sélection des films n’en finit plus de prendre de l’ampleur. Les organisateurs ont en effet dû faire des choix draconiens pour sélectionner les concurrents des 3 principales compétitions (internationale, nationale et Labo) : près de 8 400 films ont été reçus, venus de tous les pays, ce qui représentait 600 films supplémentaires par rapport à 2017…

Outre les compétitions, des rétrospectives sont bien sûr au menu de cette 40e édition. Le pays à l’honneur en 2018, tout d’abord, sera la Suisse qui bénéficiera de 4 programmes (après la Colombie, l’an dernier). Autres rendez-vous thématiques, les rétrospectives « Tous à table ! » et « À courts de rôles » devraient séduire les spectateurs, célébrant la gastronomie et le plaisir d’être à table pour la première, et les acteurs pour la seconde, ces « gueules castées ayant fait leurs premières armes dans le court ». Les films en Région, toujours appréciés, et une carte blanche à l’École nationale de cinéma de Łódź (Pologne) promettent également de belles découvertes et redécouvertes.

Timbre commémoratif et cachet « premier jour »

Imprimé à plus de 800 000 exemplaires, un timbre célébrant la 40e édition du festival, avec une valeur faciale de 1,30 € sera disponible dans tous les bureaux de Poste et sur Internet (Boutique La Poste) à partir du 12 février. Mais un événement « premier jour », avec un cachet d’oblitération spécial, est prévu pendant toute la durée du festival (et au Carré d’Encre, à Paris). Avis à tous les philatélistes !

Aller plus loin

Ne ratez pas le train du court métrage !

Les samedis 3 et 10 février, rien n'est plus simple que de se rendre au Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand. Les billets TER illico « promo samedi » permettent en effet de bénéficier d'une réduction de 40 %... et c'est même gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

Retour en haut de page