15 millions d’euros pour le contournement de Saint-Flour

15 millions d’euros pour le contournement de Saint-Flour

© Michel Pérès

Le contournement nord de Saint-Flour, dans le Cantal, devrait être opérationnel d’ici début 2020, si le calendrier des travaux est respecté. La Région Auvergne-Rhône-Alpes investit 15 millions d’euros sur ce chantier attendu depuis 2 décennies.

Le Pacte Cantal à travers lequel la Région accorde près de 130 millions d’euros d’aides au Département, a été officiellement signé vendredi 20 janvier en présence de Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de Vincent Descœur, président du Conseil départemental du Cantal. Avant tout, ce déplacement a été l’occasion de présenter l’un des chantiers majeurs prévus dans ce cadre : le contournement par le nord de Saint-Flour, avec la réalisation d’une portion de route de 7 km, cruciale pour « ouvrir le Cantal sur l’A75 ».

15 000 voitures contourneront Saint-Flour

Attendu depuis plus d’une vingtaine d’années, le contournement de Saint-Flour a bénéficié de premières études préliminaires dès 1992. De déclarations d’utilité publique en annulation par la cour d’appel administrative, le projet a connu les difficultés rencontrées par tous les grands projets, et ce n’est qu’en mai 2016 que ses opposants ont été déboutés, clôturant les possibilités de recours. Le calendrier des travaux est désormais arrêté : les engins œuvreront à partir de janvier 2018 jusqu’en décembre 2019, pour une mise en service début 2020. À cette date, ce seront 15 000 voitures de moins en centre-ville, autrement dit 15 000 voitures qui ne traverseront plus Saint-Flour pour rejoindre l’A75.

Une des entrées du contournement se fera au niveau de Roffiac. Le contrat a été signé, le 5 janvier dernier, avec le partenaire retenu pour mener à bien ce chantier : ce sera la société NGE (Nouvelle Génération d’Entreprises), sélectionnée parmi les 3 candidats ayant participé à l’ensemble du dialogue compétitif.

Avancer sur l’ensemble des dossiers

Au cours de la présentation officielle, le président Laurent Wauquiez a précisé : « Nous avons d’autres projets routiers à l’étude sur le Cantal : sur Aurillac, sur Murat, sur Saint-Flour… Ce que j’ai voulu, c’est qu’on avance vraiment sur l’ensemble des dossiers du Cantal, pas en ciblant seulement un itinéraire. Et puis je n’oublie pas non plus la question de la voie ferroviaire, du chemin de fer, et notamment la jonction entre Aurillac et Brive-la-Gaillarde, qu’on ne doit pas laisser tomber. » À suivre.

Zoom sur le contournement

  • Le chantier du contournement de Saint-Flour coûtera globalement 35 millions d’euros : la Région financera, pour sa part, à hauteur de 15 millions d’euros ;

  • Sa mise en service devrait permettre de détourner environ 15 000 voitures de la traversée de Saint-Flour ;

  • 7 km de route seront réalisés (tracé neuf), et une portion de 3 km sera modernisée ;

  • Les travaux débuteront en janvier 2018, pour une mise à disposition définitive prévue le 7 janvier 2020 ;

  • Les ouvrages d’art, au nombre de 13, ont été conçus avec un souci d’insertion paysagère et de qualité architecturale.

Aller plus loin