Objectif 30 % d’agriculteurs bio en plus d’ici 5 ans

Objectif 30 % d’agriculteurs bio en plus d’ici 5 ans

© Fotolia

Se fixant un objectif de 30 % d’agriculteurs supplémentaires produisant bio d’ici 2021, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a lancé un Plan régional de développement de l’agriculture biologique ambitieux sur 5 ans.

C’est à Mionnay, dans l’Ain, lors d’une visite à l’exploitation bio légumes et grande culture d’Henri Cormorèche, que les grandes lignes du plan de la Région Auvergne-Rhône-Alpes en faveur de l’agriculture bio ont été présentées*. L’occasion de rappeler les axes prioritaires du plan d’actions sur 5 ans adopté par l’assemblée régionale en novembre 2016.

Un marché en pleine croissance

La filière bio se caractérise, ces dernières années, par un marché en forte croissance. Partant notamment du constat que « certains lycées s’approvisionnent en bio dans d’autres pays d’Europe », la Région Auvergne-Rhône-Alpes a adopté un plan de développement de l’agriculture biologique sur 5 ans, visant en particulier à « augmenter de 30 % le nombre de producteurs d’ici 2021, renforcer la compétitivité des exploitations AB afin qu’elles soient viables, rentables et performantes, mais aussi accompagner des agriculteurs en conversion ou déjà certifiés AB dans leurs pratiques agricoles ».

L’enveloppe consacrée aux programmes d’actions prévue par la Région s’élève à 2,7 millions d’euros pour 2017. En plus des aides directement tournées vers les agriculteurs, des dispositifs sont d’ores et déjà prévus en aval : des projets d’investissements de PME agroalimentaires pourront également être soutenus, l’objectif étant affiché de favoriser le développement de filières courtes au niveau régional, en accélérant la professionnalisation des producteurs dans la transformation et la commercialisation des produits.


(*) Au cours de cette visite Emilie Bonnivard, vice-présidente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes déléguée à l’agriculture, à la forêt, à la ruralité et aux produits du terroir, était accompagnée de Dominique Despras, conseiller spécial agriculture bio.

L’agriculture, une priorité régionale

Le budget alloué par la Région Auvergne-Rhône-Alpes à l’agriculture s’élève à 48 millions d’euros pour 2017. Il s’articule autour de 3 priorités : la compétitivité des exploitations, la progression de la valeur ajoutée, et une meilleure solidité des exploitations face à la conjoncture et aux aléas climatiques.
Le plan régional de développement de l’agriculture biologique, voté par les conseillers régionaux lors de l’assemblée plénière du 17 novembre 2016, est pour sa part doté de plus de 13 millions d’euros sur 5 ans.