« Il faut remettre les produits de la région dans notre assiette »

« Il faut remettre les produits de la région dans notre assiette »

© Michel Pérès

Lors de leur visite au Sommet de l’élevage, le président Laurent Wauquiez et sa vice-présidente Emilie Bonnivard ont présenté les engagements de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour soutenir l’agriculture, avec une priorité : « remettre les produits régionaux dans notre assiette ».

Le 7 octobre 2016 en fin de matinée, un temps fort du Sommet de l’élevage s’est déroulé sur le stand de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Le président Laurent Wauquiez, accompagné de conseillers régionaux et d’Emilie Bonnivard, vice-présidente en charge de l’agriculture, la ruralité, la viticulture, les produits du terroir et la forêt, y ont en effet conclu leur matinée de visite sur les différents stands, en présence du président de la manifestation Jacques Chazalet.

A la suite d’Emilie Bonnivard, qui a rappelé combien « la Région est extrêmement riche de par la diversité de son agriculture et la diversité de ses productions », le président Wauquiez a profité de cet arrêt au stand de la Région pour s’adresser aux professionnels de l’agriculture : « Nous sommes une région qui est l’une des plus puissantes en matière agricole, mais cela ne veut pas dire qu’il n’y ait aucun problème pour les éleveurs et l’ensemble des exploitants agricoles. Nous restons attentifs : on a quasiment doublé notre aide à l’agriculture, notamment sur des sujets comme l’installation des jeunes agriculteurs et la modernisation des bâtiments d’élevage. Par ailleurs, nous voulons aussi retrouver du bon sens, en faisant en sorte que les dossiers de demandes d’aides soient plus simples, plus fluides. »

Des débouchés à renforcer

Un autre message que le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a tenu à adresser est la nécessité de trouver des débouchés. Outre les pistes d’ouverture à renforcer à l’international, Laurent Wauquiez a évoqué l’initiative « La Région dans mon assiette », lancée en juillet dernier. L’opération a fédéré autour d’un projet commun près de 200 professionnels (producteurs, acheteurs, lycées autorités académiques, et filières agricoles), dans l’objectif de faciliter l’approvisionnement en produits régionaux des cantines des lycées.

Le président a argumenté : « Aujourd’hui dans une cantine, il n’y a même pas 15 % de produits locaux qui sont utilisés. Notre objectif, c’est donc de remettre les produits de la région dans notre assiette, à commencer par l’assiette des lycéens, et en procédant étape par étape. Parce qu’Auvergne-Rhône-Alpes sans l’agriculture, ce ne serait pas Auvergne-Rhône-Alpes ! »