14 sites choisis pour « prendre soin de l’histoire de la région »

14 sites choisis pour « prendre soin de l’histoire de la région »

© Michel Pérès

Avec la démarche « La Région fière de son histoire », qui a permis au public de choisir 14 sites à caractère historique, Auvergne-Rhône-Alpes pose la première pierre d’un futur réseau de grands sites qui fondent l’identité de la nouvelle région.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a décidé de braquer les projecteurs sur les grands sites régionaux qui font l’histoire de France en amorçant une nouvelle démarche intitulée « La Région fière de son histoire ». Le public était invité à voter pour ses favoris, parmi 50 sites présélectionnés : près de 45000 votes ont été comptabilisés, et ont permis d'élire 14 sites : un pour chacun des 12 départements d'Auvergne-Rhône-Alpes, un pour la métropole lyonnaise, et un site issu des propositions des habitants. Pour cette dernière catégorie, c'est le village médiéval de Pérouges qui a remporté le plus de suffrages.

« La Région veut prendre soin de son histoire », a précisé Laurent Wauquiez lors de la présentation de cette opération le 30 octobre 2017, « en se concentrant sur deux priorités : veiller à transmettre l’histoire à nos enfants, et renouer le lien entre les grands sites et les habitants. Un pays a besoin de se souvenir de son passé, de ses pages sombres comme de ses pages lumineuses qui sont trop souvent oubliées : ce n’est pas une nostalgie, mais une promesse d’avenir ! À travers cette démarche, l’enjeu est aussi que chacun puisse se réapproprier la fierté d’une région qui a participé, au premier plan, aux grandes étapes de l’histoire de France. »

Une démarche qui suscite enthousiasme et attentes

Les acteurs présents au lancement de la démarche avaient montré leur enthousiasme pour cette mise en avant de sites au caractère fondateur. Magaly Chatin, déléguée général de la Fondation Fourvière, voit d’un très bon œil l’idée du développement d’un réseau : « Nous avons un rôle très important à jouer en matière de transmission de l’histoire. Nous ne sommes pas seuls, et nous devons travailler ensemble en tant que passeurs : une initiative comme celle-ci est très intéressante pour donner des clés de compréhension et développer des passerelles entre les différents sites. » Notre-Dame de Fourvière fait partie des lauréats.

Précisons enfin que les sites sélectionnés seront particulièrement mis en avant dans certains des programmes de la Région destinés aux lycéens, ainsi que dans le cadre d’opérations de promotion et communication.

Les sites lauréats

  • Monastère de Brou (Ain)
  • Vichy, ville de thermalisme (Allier)
  • Caverne du Pont-d'Arc (Ardèche)
  • Viaduc de Garabit (Cantal)
  • Palais idéal du Facteur Cheval (Drôme)
  • Monastère de la Grande Chartreuse (Isère)
  • Parc-musée de la mine (Loire)
  • Cathédrale Notre-Dame du Puy (Haute-Loire)
  • Domaine royal de Randan (Puy-de-Dôme)
  • Pierres dorées en Beaujolais (Rhône)
  • Abbaye de Hautecombe (Savoie)
  • Palais de l'Isle (Haute-Savoie)
  • Notre-Dame de Fourvière (Métropole de Lyon)
  • Pérouges (Ain), site gagnant parmi les propositions spontanées des internautes.

Zoom sur Pérouges

Voici une présentation sommaire du village de Pérouges, qui s'est imposé comme site issu des propositions spontanées des votants :
Du haut de sa colline, Pérouges domine la plaine du Rhône dans l’Ain. Même si une présence humaine antérieure a été confirmée par des fouilles, les premières mentions écrites de Pérouges remontent au XIIe siècle, et l’on ne connaît véritablement l’histoire du village qu’à partir de la fin du XIVe siècle et le début du XVe siècle. En 1468, Pérouges est assiégée par les Dauphinois, au nom du Roi de France. C’est la seule fois où la cité a été attaquée, et les Pérougiens en sont sortis victorieux. Pérouges a conservé un patrimoine exceptionnel : en plus de l’église-forteresse remarquable, cette cité médiévale forme un ensemble architectural magistral, dont plus de 80 bâtisses sont aujourd’hui protégées. Pérouges fait partie des Plus Beaux Villages de France.

« Toucher toute la région et embrasser toutes les époques »

Au cœur de La Région fière de son histoire, la volonté de connaître et faire connaître l’histoire se déploie à grande échelle. « Ce projet a pour ambition de toucher toute la région, d’embrasser toutes les époques et peu à peu, de renouer avec notre identité », a expliqué le président de la Région. « Connaître son histoire, c’est marquer un premier pas, et non des moindres, vers la construction de l’identité de la région. Le projet que nous portons va permettre une valorisation exceptionnelle de ces lieux, en renforçant les liens entre ces sites mais aussi en concevant de nouvelles offres pédagogiques. »

Aller plus loin

Pendant 3 semaines, les internautes ont voté pour élire les sites vainqueurs de cette opération grand public, parmi 50 sites qui ont fait l’histoire de France.
Retrouvez tous les résultats sur la page « La Région fière de son histoire ».

Retour en haut de page