Jazz en Tête dans le bon tempo pour son édition 2019

Jazz en Tête dans le bon tempo pour son édition 2019

© Michel Vasset / Jazz en Tête
Jazz en Tête #32, c’est du 21 au 26 octobre à la Maison de la culture de Clermont-Ferrand.

Après une édition 2018 délocalisée à l’opéra-théâtre, le festival clermontois Jazz en Tête retrouve en 2019 la Maison de la culture, du 21 au 26 octobre, avec une programmation diversifiée.

Fidèle à sa démarche depuis plus de 3 décennies, Jazz en Tête, festival soutenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, avait dû s’adapter l’an dernier à un déménagement temporaire à l’opéra-théâtre. Sa 32e édition retrouve la Maison de la culture du 21 au 26 octobre, le temps d’une semaine automnale dédiée au jazz, et toujours très attendue.

La programmation, équilibrée entre stars confirmées et futurs ténors, promet des concerts de haute tenue à Clermont-Ferrand, mais aussi cette année à Ceyrat, Saint-Ferréol-des-Côtes et Vic-le-Comte, du 17 au 19 octobre avec le Jet New Stars. Jazz en Tête propose en effet, en plus de ses mémorables jam-sessions quotidiennes au bar de l’hôtel Oceania, des concerts hors les murs en amont du festival, de nombreuses expositions photographiques, et même un festival off proposé par le Jazz Club Clermontois dans les bars et brasseries du centre-ville.

Transmettre le langage du jazz

Parmi les têtes d’affiche 2019, citons en particulier le pianiste Alain Jean-Marie, la chanteuse Dianne Reeves, ou encore le Delvon Lamarr Organ Trio. Sont également au menu de cette 32e édition Ed Cherry Super Trio, Messenger Legacy Art Blakey Centennial, Jazzmeia Horn, Giveton Gelin Quartet, Iray Trio (en local de l’étape !), le Black Art Jazz Collective, Richie Goods ou encore Cyrille Aimée.

« Transmettre le langage du jazz » reste une volonté constante des organisateurs de Jazz en Tête. Le directeur musical Xavier Felgeyrolles insiste encore sur la dimension humaine et l’esprit du festival qu’il a cofondé en octobre 1988 : « Une fois encore, Jazz en Tête prêtera à de nouveaux talents le soin de transmettre le langage du "jazz canal historique" sans aucune nostalgie d’époques à jamais révolues. Notamment lors d’une soirée de clôture inédite, qui mettra à l’honneur des musiciens plus jeunes que le festival ! »

© Christophe Martin / Région Auvergne-Rhône-Alpes
Jazz en Tête a déjà accueilli quelques têtes d’affiche de demain, cela ne fait aucun doute... (photo d’archives)

Jazz en Tête, c’est…

  • 32 éditions depuis 1988 ;
  • Près de 400 concerts organisés ;
  • Plus de 2 000 musiciens accueillis ;
  • Près de 150 000 festivaliers mélomanes, soit 5 000 spectateurs accueillis en moyenne chaque année.
Retour en haut de page