Regard sur les collections d’art contemporain d’Auvergne-Rhône-Alpes

Regard sur les collections d’art contemporain d’Auvergne-Rhône-Alpes

© Ludovic Combe / FRAC Auvergne
© Gerald Petit - Sans titre (Tight Tips) - 2016 - Huile sur bois (détail)
© Ludovic Combe / FRAC Auvergne
© Ludovic Combe / FRAC Auvergne
© Ludovic Combe / FRAC Auvergne
© Ludovic Combe / FRAC Auvergne
© Ludovic Combe / FRAC Auvergne
© Ludovic Combe / FRAC Auvergne

Le public est invité à porter un regard croisé sur les collections du FRAC Auvergne et du FRAC Rhône-Alpes avec l’exposition intitulée « Le divan des murmures », ouverte en entrée libre jusqu’au 29 décembre à Clermont-Ferrand.

Plus de 50 visites guidées gratuites sont au programme de ces prochaines semaines au FRAC Auvergne, rue du Terrail à Clermont-Ferrand. Le public a donc jusqu’à la fin de l’année 2017 pour profiter de ces occasions privilégiées de découvrir une sélection d’œuvres des deux Fonds régionaux d’art contemporain d’Auvergne-Rhône-Alpes : le FRAC Auvergne et le FRAC Rhône-Alpes, désormais intégré à l’Institut d’art contemporain (IAT) Villeurbanne Rhône-Alpes.

La proposition artistique de l’exposition « Le divan des murmures », inaugurée le 7 octobre, laisse une porte grande ouverte sur le dialogue entre œuvres, sur des entrées en résonance comparables à celles que le FRAC Auvergne avait tissées précédemment avec « À quoi tient la beauté des étreintes ».

Des œuvres « pouvant dialoguer par ensembles »

Jean-Charles Vergne, son directeur et commissaire de l’exposition, précise : « Dans le contexte de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes, les deux institutions ont souhaité proposer à leurs publics cet échange de collections sous la forme de cartes blanches mutuelles. Il en va de cette expérience, dont la première étape fut menée à l’IAC l’an passé, comme d’une analyse conjointe menée en miroir par les deux collections. »

En découvrant ces œuvres « concernées par des réflexions communes, des rapprochements inattendus, voire improbables », les visiteurs sont invités à analyser ce qui forge le caractère et la qualité des collections des deux structures régionales, riches de leurs identités spécifiques. « Le divan des murmures », en définitive, apporte des éléments de réponse à une question quasi existentielle qui se pose à tout collectionneur d’œuvres d’art. Comme le résume Jean-Charles Vergne, l’enjeu est bien là « d’être en capacité de réunir des œuvres autour de problématiques fortes afin de structurer un propos cohérent et de pouvoir imaginer qu’elles puissent dialoguer par ensembles, s’invectiver, se répondre ».

C’est ce pari que remporte l’exposition présentée jusqu’à fin décembre, en réunissant des œuvres du FRAC Auvergne ainsi qu’une vingtaine d’œuvres de l’IAT Villeurbanne Rhône-Alpes autour d’une dimension intérieure et psychanalytique.

Le divan des murmures

Exposition ouverte jusqu’au 29 décembre 2017
au FRAC Auvergne, 6 rue du Terrail à Clermont-Ferrand.

Visites guidées les samedis à 15 h et les dimanches à 16 h 30.
Visites en famille les samedis à 17 h.
Visites « Flash » les mercredis et vendredis à 15 h.

Ouvert du mardi au samedi de 14 h à 18 h et le dimanche de 15 h à 18 h, sauf jours fériés et le 24 décembre.