Double exposition au FRAC Auvergne

Double exposition au FRAC Auvergne

© Ludovic Combe / FRAC Auvergne
© Ludovic Combe / FRAC Auvergne
© Ludovic Combe / FRAC Auvergne
© Ludovic Combe / FRAC Auvergne
© Ludovic Combe / FRAC Auvergne
© Ludovic Combe / FRAC Auvergne
© Ludovic Combe / FRAC Auvergne
© Ludovic Combe / FRAC Auvergne
© Ludovic Combe / FRAC Auvergne

Avec « Reste l’air et le monde… », le FRAC Auvergne propose jusqu’au 17 juin une découverte très intuitive de ses collections au fil d’une exposition collective complétée par « Reste l’air et les formes... », qui offre une approche du travail de Clément Cogitore.

Si l’entrée au FRAC Auvergne n’était pas gratuite, on pourrait dire que le public a droit à deux expositions pour le prix d’une, rue du Terrail, jusqu’au 17 juin. Au rez-de-chaussée la vidéo et le cinéma sont à l’honneur avec Clément Cogitore, tandis que l’étage propose une découverte très libre d’une partie des collections.

Reste l’air et le monde...

Troisième et dernier volet de la trilogie initiée en 2016 avec À quoi tient la beauté des étreintes et poursuivie en 2017 avec Le Divan des murmures, cette exposition est, précise le directeur Jean-Charles Vergne, « une forme de synthèse dont la principale vocation consiste à laisser au spectateur une entière liberté et la totale responsabilité de ce qu’il verra dans ce parcours de 35 œuvres accueillant 24 artistes et un écrivain, organisé comme la traversée d’un paysage, scandé par les fragments d’une poésie en prose ».

L’invitation au public est une invite à n’écouter que son intuition, à découvrir les œuvres « sans cartels aux murs, sans notices, sans modes d’emploi ». L’idée est ici d’accorder « à l’intuition son sens le plus littéral : l’action de contempler et de laisser les représentations se former dans l’esprit par la sensation ».

Reste l’air et les formes...

Les films de Clément Cogitore « traversent toutes les techniques et toutes les catégories pour fonder une œuvre polymorphe simultanément enracinée dans le cinéma et dans une somme de pratiques liées aux dispositifs propres à l’art contemporain », estime Jean-Charles Vergne à propos du travail de l’artiste qui « s’empare » du rez-de-chaussée, avec Reste l’air et les formes…

Ce sont deux films réalisés en 2017, et acquis par le FRAC Auvergne qui sont ici présentés. Sans titre (Lascaux), est un film 16mm de 46 secondes, qui donne à voir un lâcher de papillons dans la grotte de Lascaux. Les Indes Galantes montre, pour sa part, une troupe de danseurs filmés sur la scène de l’Opéra Bastille sur une musique composée au XVIIIe siècle par Jean-Philippe Rameau (film de 6 minutes).

Infos pratiques

Expositions ouvertes jusqu'au 17 juin 2018 au FRAC Auvergne, 6 rue du Terrail à Clermont-Ferrand.
Entrée et visites guidées gratuites.
Du mardi au samedi de 14h à 18h, et le dimanche de 15h à 18h.
Visites guidées les samedis à 15h et 16h30 et les dimanches à 16h30.
Visites Flash (30 minutes) les mercredis et vendredis à 15h.
Pendant les vacances scolaires, visites Flash du mardi au vendredi à 15h.

Retour en haut de page