Dans l’univers d’Agnès Geoffray au FRAC Auvergne

Dans l’univers d’Agnès Geoffray au FRAC Auvergne

© Ludovic Combe
Vue de l’exposition Agnès Geoffray - FRAC Auvergne / Courtesy Agnès Geoffray, Galerie Maubert

Le FRAC Auvergne accueille jusqu’au 6 septembre une exposition qui met en avant le travail de l’artiste Agnès Geoffray, entre photographie, sculpture et film.

Pour faire suite à l’acquisition d’une série photographique intitulée Incidental Gestures, en 2014, puis du film Sutures en 2016, le FRAC Auvergne a souhaité dédier à Agnès Geoffray une exposition complète en lui accordant l’ensemble de ses espaces d’exposition et ses vitrines. C’est chose faite. Prévue initialement jusqu’au 3 mai, finalement prolongée jusqu’au 6 septembre, le public est invité à Clermont-Ferrand à plonger dans le travail de cette artiste originaire de Saint-Chamond. Le FRAC Auvergne a en effet eu la possibilité de rouvrir ses portes au public mardi 12 mai, mais sans visites guidées possibles en raison de la crise sanitaire.

Jean-Charles Vergne, directeur du FRAC Auvergne, commente : « Dès son commencement, l’œuvre d’Agnès Geoffray s’est fondée sur une réflexion portant sur le statut de l’image, sur la manière dont les images nous parviennent, sur leur potentiel fictionnel, sur leur puissance de vérité et de falsification. Agnès Geoffray est photographe, mais une partie de l’iconographie qu’elle utilise s’effectue sans la photographie, par la récupération d’images d’archives dont elle n’est pas l’auteure, qui alimentent un travail d’ajustement, de montage, de retouche. »

Un dispositif sanitaire sécurisé et des médiateurs

Concernant le retour du public le 12 mai, il poursuit : « Cette réouverture est importante pour nous car offrir l’accès à la culture nous semble être un bien précieux après deux mois de confinement et nous avons mis en place un dispositif sanitaire et de distanciation sociale pour vous accueillir en toute sécurité. Les visites guidées n’étant plus possibles, nous avons souhaité que des médiateurs soient présents pour vous dans les salles tout au long de la journée. »

L’univers d’Agnès Geoffray se déploie autour de la photographie, mais aussi de la sculpture ou de films. Il est à découvrir au fil de l’exposition en cours au FRAC Auvergne, mais aussi grâce à un livre de 192 pages dont les textes sont signés Sally Bonn et Jean-Charles Vergne (19 €).

Enfin, le FRAC a également sollicité l’artiste pour lui proposer de renouveler intégralement l’accrochage de l’une des salles, ce qu’elle a généreusement accepté. De nouvelles œuvres sont donc présentées : les images sur soie de la série Pliures, très récente, qui n’avaient pu figurer dans la scénographie d’origine en raison de leur présentation au Centre Pompidou, mais aussi trois œuvres supplémentaires de sa dernière série Les Captives, et une série plus ancienne, LAST (2009), qui permet de découvrir les toutes premières créations d’Agnès Geoffray consacrées à la question de la résistance et de la victimisation.

www.agnesgeoffray.com

© Ludovic Combe
Vue de l’exposition Agnès Geoffray - FRAC Auvergne / Courtesy Agnès Geoffray, Galerie Maubert

Infos pratiques

Exposition ouverte jusqu’au 6 septembre 2020 au FRAC Auvergne, 6 rue du Terrail à Clermont-Ferrand.
Tél. 04 73 90 50 00.

Entrée gratuite.

Ouvert du mardi au samedi de 14h à 18h, et le dimanche de 15h à 18h, sauf jours fériés. Visites guidées gratuites tous les jours à 15h et 16h30.
Durée : 30 minutes, sans réservation, dans la limite de 10 personnes. Port du masque obligatoire.

Pendant tout l’été, des activités sont également proposées aux enfants.

Retour en haut de page