Un Plan Beaujolais pour booster le vignoble

Un Plan Beaujolais pour booster le vignoble

Une démarche visant à faire du Beaujolais « un vignoble moderne, qualitatif et performant » a vu le jour sous l’impulsion de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Attachée au développement, à la compétitivité et à la modernisation de l’ensemble des vignobles, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a lancé une démarche intitulée Plan Beaujolais, qui vise à « faire du Beaujolais un vignoble moderne, qualitatif et performant tant sur le plan commercial qu’environnemental ». Chère au président Laurent Wauquiez et à Emilie Bonnivard, vice-présidente en charge de l’Agriculture, de la forêt, de la ruralité, de la viticulture et des produits du terroir, cette démarche et les modalités de l’intervention régionale ont été présentées aux acteurs locaux concernés en septembre 2016 dans les locaux d’Interbeaujolais, à Villefranche-sur-Saône.

Valoriser, moderniser, gagner en notoriété

Le Plan Beaujolais est construit autour de 4 axes principaux : dynamiser les ventes avec comme fil conducteur la valorisation de la production ; moderniser le vignoble ; restaurer l’image et maintenir la notoriété du vignoble ; et enfin accompagner et former les professionnels dans la définition de leur stratégie d’entreprise.

Au-delà de la viticulture, c’est aussi la notoriété, l’attractivité et l’économie d’un territoire qui sont en jeu à travers ce plan. Démarche d’intervention totalement nouvelle et particulièrement bien accueille par l’ensemble des représentants professionnels, le Plan Beaujolais se déclinera « dans le cadre d’un plan pluriannuel reprenant l’ensemble de ces axes avec une déclinaison opérationnelle et immédiate », souligne Emilie Bonnivard.