Filière bois : une belle marge de progression

Filière bois : une belle marge de progression

© Fotolia

A l'occasion de la sortie d'une étude de l'INSEE , coup d'oeil sur la forêt en Auvergne Rhône-Alpes et sur les activités de la filière bois.

Avec un taux de boisement de 35 % et près de 500 millions de m3 de bois sur pied, notre Région possède la troisième surface boisée de France et la première pour le bois sur pied. Avec 5 millions de m3 de bois récoltés par an et un accroissement naturel de 15 millions de m3, la marge de manoeuvre de récolte du bois est réelle et ouvre de belles perspectives. Le principal obstacle à l'exploitation forestière en Auvergne Rhône-Alpes est le morcellement des terrains : 80% de la forêt est privée, divisée en 600 000 propriétaires dont 400 000 possèdent une parcelle de moins de un hectare ! La filière professionnelle essaie donc de convaincre les petits propriétaires de mutualiser les moyens d'exploitation ou encore de profiter de l'exploitation d'une forêt domaniale ou communale mitoyenne de la leur.

Une question d'équilibre

Divisée en quatre grands secteurs : la sylviculture, l'industrie du papier et du carton, les activités de sciage et de travail du bois et la construction et la menuiserie, la filière bénéficie d'un territoire hétéroclite où se développent des espèces très variées. Le Rhône est par exemple le département le moins boisé, mais l'un de ceux où l'on transforme le plus le bois, et l'Ardèche, de son côté, est le plus boisé mais le moins récolté. La part de feuillus est plus importante dans l'Allier et celle de résineux plus élevée en Haute-Loire. Les deux espèces principales de résineux sont l'épicéa et le sapin, la région en concentre 25% de la récolte française et 26% des sciages.
Les feuillus sont représentés en grande partie par le chêne et le hêtre. L'Allier en concentre 25% et un tiers sont partagés entre l'Ain et l'Isère.
Construction, industrie du papier, menuiserie, bois de chauffage... l'équilibre entre les différents usages de la forêt est pour l'instant respecté, aux différents partenaires de travailler ensemble pour que cela demeure le cas.