La Région signe un accord emploi formation avec les opérateurs du très haut débit

La Région signe un accord emploi formation avec les opérateurs du très haut débit

© Kadmy/123rf

Connecter 100 % du territoire en très haut débit d’ici 2021 constitue un défi matériel et humain. 450 millions d’euros vont être consacrés à la réalisation de cet objectif qui nécessite la création de 2 000 emplois dans ce secteur.

Rassemblant un grand nombre de maîtres d’ouvrage publics et privés, le protocole d’accord que vient de signer la Région Auvergne-Rhône-Alpes avec ses partenaires vise à transformer ce défi de taille en une opportunité sans précédent. La Région souhaite en effet que la fibre soit un vecteur d’emploi et d’investissement au service des entreprises et des territoires, en particulier pour les zones rurales, priorité de la Région.
Cet accord s’articule autour de 4 engagements :

  • Attirer les talents en valorisant l’image de la filière et l’attractivité des métiers ;
  • Favoriser l’adéquation entre l’offre de formation régionale et les besoins en formation des entreprises ;
  • Anticiper les nouveaux besoins et nouvelles compétences ;
  • Lutter contre le travail détaché.


Pour répondre précisément aux besoins de recrutement des entreprises du secteur, la Région veut doubler le nombre de places en formation afin d’atteindre 300 apprenants par an, dès la rentrée 2018. Pour cela elle investira au total 3 Millions d’euros afin de financer des formations dans divers savoir-faire particulièrement recherchés par les entreprises tels que les dessinateurs projecteurs fibre optique, les techniciens accordeurs en fibre optique, les responsables de travaux réseaux numériques ou encore les raccordeurs et soudeurs optiques.

Sur la base d’un accord-cadre 2018-2021, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a lancé une consultation régionale « Former pour l’emploi ». Les organismes de formation du territoire ont ainsi jusqu’au 11 septembre 2017 pour déposer leur candidature. Puis, pour chaque lot relatif à la fibre optique et numérique, des marchés subséquents seront lancés au premier trimestre 2018.
La Région compte déjà d’excellents centres de formation pour la filière fibre optique, tels que la CCI du Cantal, le Greta Grenoble et Lyon Métropole ; Néopolis à Valence, AUXO à Andrézieux-Bouthéon et au Puy-en-Velay, l’AFPA de Saint-Etienne, etc. Désormais elle doit aller plus loin et plus vite pour ne pas passer à côté des opportunités de la fibre optique et accélérer les déploiements.

Aller plus loin

Dès maintenant sur Facebook :

Plus d'une centaine d'offres de formations et plus de 200 offres d'emplois