Bravo à Romain Bardet, magnifique 3e homme du Tour de France

Bravo à Romain Bardet, magnifique 3e homme du Tour de France

© Laurence Barruel
© Laurence Barruel
© Laurence Barruel
© Laurence Barruel
© Laurence Barruel
© Laurence Barruel
© Laurence Barruel
© Laurence Barruel

Romain Bardet s’est battu jusqu’au bout, ayant à cœur de faire rêver son public et espérer la France entière. En montant sur la 3e marche du podium du Tour de France, il a franchi un cap : celui de la régularité. Bravo Romain !

Comme Romain Bardet l’a dit lui-même à l’issue de la dernière étape du Tour 2017, il est souvent plus difficile de confirmer sa capacité à réitérer une belle performance que de « réussir un coup » une année donnée. En signant son 2e podium consécutif sur la Grande Boucle, le Brivadois a confirmé son talent, démontrant qu’il a potentiellement les épaules pour gagner, peut-être très prochainement, le mythique Tour de France.

Voilà donc le point le plus positif de cette dernière semaine, pleine de suspense, de rebondissements, et par conséquent émaillée d’espoirs et de déceptions. Il doit faire oublier le difficile contre-la-montre du samedi, à Marseille, qui a coûté la 2e place du classement général à Romain Bardet. Le jeune cycliste d’AG2R La Mondiale signe, au final, une magnifique 3e place derrière le Britannique Christopher Froome (qui remporte sa 4e victoire au général à Paris) et le Colombien Rigoberto Urán.

L’enfant du pays chéri par son public

Ce que les spectateurs français retiendront également de ce Tour de France 2017, c’est le soutien sans faille du public pour cet enfant du pays. Romain Bardet a non seulement les qualités requises pour être un cycliste de tout premier plan au niveau mondial, mais il jouit également d’une cote de popularité exceptionnelle dans les rangs des spectateurs et téléspectateurs.

Et si son capital sympathie devenait son atout n°1, à l’avenir, pour enfin s’emparer du maillot jaune et le conserver jusqu’aux Champs-Élysées ? C’est tout ce que les amateurs de vélo d’Auvergne-Rhône-Alpes souhaitent à leur champion. Quoi qu’il en soit, ce qui est plus que certain, c’est que le public répondra présent à l’appel en 2018. Allez Romain !