Expositions d’été en mode Portrait(s) à Vichy

Expositions d’été en mode Portrait(s) à Vichy

© Charles Fréger
Détail d’une photo de Charles Fréger : El Madigra, Jacmel, Haïti, séries « Cimarron », 2014-2018.

Jusqu’au 25 octobre, Vichy pique la curiosité des amateurs de photographie avec le festival Portrait(s) #8 qui offre au public une dizaine d’expositions de qualité, dont une magnifique série signée Charles Fréger.

La Ville de Vichy confirme son engagement culturel en faveur de la photographie en se faisant la scène à ciel ouvert (et en galeries) d’une dizaine d’expositions dans le cadre du festival Portrait(s) 2020. Comme à chaque édition, ce 8e cru du grand rendez-vous photographique de l’Allier garantit des découvertes de qualité et diversifiées, que ce soit dans les espaces d’exposition en plein air ou dans les galeries vichyssoises. La Région Auvergne-Rhône-Alpes est partenaire de cet événement dont la programmation a été légèrement décalée en raison de la crise sanitaire. À découvrir absolument, jusqu’au 25 octobre.

Faites le plein de couleurs avec Charles Fréger !

Le photographe français Charles Fréger est l’invité d’honneur de l’édition 2020, avec sa série Cimarron, véritable panorama des mascarades afro-descendantes dans les Amériques. Ce sont ses œuvres, qui laissent la part belle à la diversité et aux couleurs, que le public peut retrouver sur l’esplanade du lac d’Allier depuis le 17 juillet et jusqu’au 25 octobre.

Parmi les autres invités de cette édition 2020, dont les expositions démarreront à partir du 5 septembre, citons en particulier Rima Samman, Ed Alcock, Paolo Verzone, Chris Steele-Perkins, Claudine Doury, Danielle Levitt, et une carte blanche à la Galerie Les Douches avec Bruce Wrighton, Arlene Gottfried, Paul Pouvreau, Sébastien Camboulive, Alexis Cordesse. Au total, pas moins de 11 expositions proposeront à toutes et à tous de s’échapper grâce à un voyage photographique particulièrement bienvenu en cette année 2020.

Une résidence d’artiste avait aussi été confiée à Frédéric Stucin, mettant en lumière Vichy la sportive ! Son travail ayant dû être interrompu en raison des mesures sanitaires, la restitution de l’exposition et la publication d’un livre (aux éditions Filigranes) ont logiquement été reportés à 2021.

Retour en haut de page