Tourisme durable et de santé : des enjeux majeurs à l’échelle de l’Europe

© Région Auvergne-Rhône-Alpes

Les Régions des Quatre Moteurs pour l’Europe ont été invitées à participer à une réunion d’experts du sous-groupe Tourisme du Groupe d’Action 2 de la SUERA, qui s’est tenue en marge du salon de l’aménagement en montagne Mountain Planet.

Du 26 au 28 avril, le salon de l’aménagement en montagne Mountain Planet s’est tenu à Grenoble. Il a rassemblé de nombreux professionnels de la montagne, avec plus de 900 marques présentes, et des délégations internationales.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes est à la fois copilote du groupe d’action 2 de la SUERA (stratégie de l’Union européenne pour la région alpine) et présidente des Quatre Moteurs pour l’Europe en 2022. En marge de Mountain Planet, elle a ainsi convié les Régions partenaires des Quatre Moteurs à participer à la réunion du sous-groupe tourisme, pour échanger sur le thème « Un tourisme de santé pour tous dans les Alpes ? ». Ce temps d’échange s’est déroulé le 26 avril dans l’après-midi (de 14h à 17h, en format hybride).

En introduction, Fabrice Pannekoucke, conseillé délégué pour les espaces valléens et président de l’agence Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme, a souligné les nombreux bénéfices de l’environnement de la montagne sur la qualité de vie, le bien-être et la santé.

Enjeux communs et solutions innovantes en perspective

Plusieurs interventions ont été consacrées à la présentation de travaux et projets européens en lien avec ces sujets, notamment l’étude sur les bénéfices de la montagne sur la santé conduite par l’agence Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme, et le projet Transtat, déposé au titre du programme Interreg Espace Alpin, qui a pour objectif la création d’un réseau de stations de montagne en transition.

Leonardo La Rocca, représentant de la Lombardie en charge du système d’informations sur les sports de montagne et les installations sportives, a présenté les défis touristiques des prochains Jeux Olympiques d’hiver de Milano-Cortina 2026, et la stratégie visant à organiser les premiers JO d’hiver entièrement durables, d’un point de vue aussi bien environnemental que social et économique.

À son tour Dèlia Montesinos Lopez, responsable de la marque Pyrénées et tourisme rural au Conseil catalan du tourisme, a présenté « Un point de vue hors de la région alpine, l’exemple de la Catalogne », précisant les problématiques propres aux Pyrénées en matière de tourisme bien-être et les mesures de promotion du tourisme de montagne mises en place par la Région Catalogne.

Ces échanges ont permis d’identifier des enjeux communs aux régions des « Quatre Moteurs » et de partager leurs expériences, ainsi que de nombreuses solutions innovantes.

Retour en haut de page