La Région mobilisée aux côtés des producteurs d’Auvergne-Rhône-Alpes

© Juan Robert
La mobilisation des élus régionaux a permis de faire entendre la voix des acteurs de la filière lavandière. (photo d’archives)

Depuis fin décembre, la Région s’est mobilisée pour soutenir les producteurs et transformateurs d’huile essentielle de lavande, les acteurs de la filière Volaille de Bresse, et les apiculteurs d’Auvergne-Rhône-Alpes qui ont été particulièrement touchés par les aléas climatiques en 2021.

Faire entendre la voix des producteurs de lavande

La production de lavande est visée par une nouvelle réglementation européenne menaçant de classer les huiles essentielles de lavande comme un produit chimique dangereux (« substance préoccupante »). La Région s’est tenue aux avant-postes pour alerter le gouvernement français et la Commission européenne sur le sujet.

La lavande est reconnue depuis des siècles pour ses nombreuses vertus, et la filière entière craignait, suite à l’adoption du Pacte Vert par l’Europe, de subir des restrictions voire une interdiction de l’usage de la lavande dans certains produits de type cosmétique, parfums ou lessive, « sans tenir compte de la spécificité des produits naturels ». La mobilisation des élus régionaux a permis de faire entendre la voix des acteurs de la filière au niveau français et européen, dans l’attente d’une révision souhaitée de la réglementation européenne.

Pour en savoir plus, retrouvez ici le communiqué de presse complet du 20 décembre 2021

Soutenir la filière Volaille de Bresse

S’engageant dans la promotion des produits d’excellence de son territoire, la Région a adopté en juin 2021 un plan de filière spécifique de 250 000 euros en faveur de la Volaille de Bresse. Une nouvelle aide de 15 000 euros a été débloquée afin d’aider la filière dans sa stratégie de communication et de marketing.

Par ailleurs, la Région a également soutenu la filière en organisant l’opération Volaille de Bresse avant les fêtes de fin d’année, en lien avec le Comité interprofessionnel Volaille de Bresse et le réseau des Banques Alimentaires. Cette opération poursuivait le double objectif d’aider les éleveurs et de permettre aux familles en difficulté de manger un produit de qualité pour les fêtes de Noël.

Pour en savoir plus, retrouvez ici le communiqué de presse du 27 décembre 2021

Aider les apiculteurs touchés par les aléas climatiques

Lors de la commission permanente de décembre, les élus régionaux ont voté une aide de 500 000 euros visant à accompagner les apiculteurs, qui ont fait face en 2021 à des conditions météorologiques particulièrement défavorables à leurs activités, entraînant d’importantes pertes pour la profession.

Un épisode de gel tardif, en avril 2021, avait en effet affecté une grande partie de ressources nourrissant les abeilles. Les apiculteurs ont par conséquent été doublement touchés : avec une production très faible d’une part, et des dépenses accrues pour nourrir les colonies d’abeilles d’autre part.

Pour en savoir plus, retrouvez ici le communiqué de presse du 3 janvier 2022

© Jean-Luc Rigaux
Les apiculteurs d’Auvergne-Rhône-Alpes ont souffert des conséquences des gelées tardives du mois d’avril 2021. (photo d’archives)

Retour en haut de page