Izieu : une nouvelle exposition en mémoire des victimes du génocide

@ Marc Chatelain

L’exposition "Gurs 1940, expulsion et assassinat de la population juive du sud-ouest de l’Allemagne" sera inaugurée le 7 octobre, à la maison d'Izieu, dans l’Ain, où ont été accueillis des enfants du camp de Gurs.

Sami Adelsheimer, Theodor Reis, Fritz Löbmann, Otto Wertheimer, Max Leiner, Arnold Hirsch, Egon Gamiel, sont des enfants, âgés de 5 à 16 ans, réfugiés à la Maison d’Izieu lors de la seconde guerre mondiale, alors que leurs familles avaient été déportées d’Allemagne vers le camp de Gurs dans les Pyrénées atlantiques.
Le refuge d’Izieu avait été alors ouvert par Sabine et Miron Zlatin, en mai 1943 pour soustraire des enfants juifs des persécutions antisémites, jusqu’en avril 1944, date funeste à laquelle 44 enfants et leurs éducateurs furent arrêtés par Klaus Barbie, un des responsables de la Gestapo de Lyon, pour être tués.

L’exposition Gurs, retardée en raison de la crise sanitaire, sera accessible pour la première fois en France, grâce à la Maison de la Conférence de Wannsee à Berlin, la Maison d'Izieu et la Région Auvergne-Rhône- Alpes, le Land du Bade-Wurtemberg et le consulat général d’Allemagne à Lyon. Elle retrace une facette du génocide à l'occasion des 80 ans de "l'opération Bürckel" en 2020.

Les 22 et 23 octobre 1940, plus de 6 500 hommes, femmes et enfants juifs du pays de Bade, du Palatinat et de Sarre en Allemagne sont expulsés vers le camp de Gurs, dans le sud de la France – au cours de l’une des premières déportations systématiques organisées par les nazis. Un grand nombre de déportés meurent dans ce camp ou dans d’autres camps du sud de la France.
À compter de l’été 1942, les personnes internées à Gurs sont déportées dans les camps d’extermination en Europe de l’Est où elles sont assassinées. Peu d’entre elles en reviennent. Cette déportation de Juifs allemands vers la France, unique dans l’Europe occupée par les nazis, est restée dans l’histoire sous le nom d’« opération Bürckel ». Sept familles d’enfants accueillis à la Colonie d’Izieu furent prises dans cette rafle.

Aller plus loin

L’exposition sera visible au public pour la première fois en France à la Maison d'Izieu du 8 octobre 2021 au 28 août 2022.
Lors du vernissage, jeudi 7 octobre, un hommage particulier sera rendu aux déportés juifs allemands du Pays de Bade et du Palatinat, 80 ans après leur déportation en France.
La cérémonie sera présidée par Laurent Wauquiez, le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et par Michael Blume, commissaire à la lutte contre l'antisémitisme du Land Bade-Wurtemberg.



Retour en haut de page