Emploi, entreprises, commerce, artisanat, économie sociale et solidaire

Emploi, entreprises, commerce, artisanat, économie sociale et solidaire

Depuis 2015, la Région est la collectivité chef de file en matière de développement économique. Afin de réaffirmer le statut d’Auvergne-Rhône-Alpes, qui est un leader à l’échelle européenne (2e en France après Île-de-France et 7e au niveau européen, avec un PIB de plus de 240 milliards d’euros), les élus ont formulé le vœu de gagner 2 rangs. Pour cela, la Région a redéfini son mode d’intervention en faveur des entreprises.

© Alexa Brunet

« Le soutien aux entreprises, que ce soit lors de leur création, de leur développement ou lors d’une phase d’ouverture à l’international, est un enjeu dont la Région a pris la mesure avec volontarisme. »

Annabel André-Laurent, vice-présidente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes déléguée aux entreprises, à l’emploi, au développement économique, au commerce, à l’artisanat et aux professions libérales.

Le SRDEII, une feuille de route pour 5 ans

Après 8 mois de concertation, les élus régionaux ont adopté le Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation. L’objectif est clairement, en s’appuyant sur cet outil, de s’affirmer comme un géant européen. En amont de l’élaboration du Schéma, les élus ont fait le choix d’une large concertation à travers la démarche Ambition éco 2021, et de travailler en équipe en associant les entreprises, les départements et les EPCI. L’assemblée a ainsi officiellement adopté, en décembre 2016, une stratégie économique concertée pour les 5 années à venir.

Les élus se sont fixé 4 axes pour conforter l’ambition régionale :

  • Donner la priorité au soutien aux entreprises en accompagnant directement 10 000 d’entre elles par an ; appuyer l’émergence d’ETI (entreprises de taille intermédiaire) grâce à des programmes ciblés ; et renouer avec une économie de proximité dynamique.
  • Créer de l’emploi grâce à des plans de formations ajustés aux besoins immédiats des entreprises, soutenir la création de 10 000 emplois dans le secteur digital d’ici 5 ans, de 10 000 emplois dans le tourisme et franchir le seuil des 50 000 apprentis.
  • Parier sur un secteur industriel modernisé, grâce à un réseau de PME puissant et dynamique en accompagnant la mutation digitale actuellement à l’œuvre ; susciter des vocations auprès des jeunes en leur proposant des options de formation attractives.
  • Créer la « Team Auvergne-Rhône-Alpes » en fusionnant les différents clusters, en décloisonnant les approches sectorielles, et en renforçant les liens entre ETI, PME, start-ups et grands groupes afin notamment de « chasser en meute sur les marchés mondiaux ».

Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises, le bras armé de la Région

La nouvelle agence économique régionale se présente comme un outil de choix afin de donner à la grande région les moyens de son ambition. Baptisée Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises, elle est avant tout « le guichet unique pour les entreprises ». Dotée d’un budget de 110 millions d’€ et d’une équipe de 200 personnes, l’agence a son siège à Lyon mais est implantée dans tous les départements, de manière à pouvoir cerner au plus près les besoins locaux. Elle est coprésidée par Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, et Jean-Dominique Senard, président du groupe Michelin, et se présente comme « l’outil indispensable pour accompagner toutes les entreprises et améliorer la situation de l’emploi ».

  © Getty images

Une palette d’outils pour booster l’emploi et l’économie

Parmi les nombreux dispositifs mis en place pour booster le dynamisme économique de la région, citons notamment le Prêt Croissance TPE-PME, distribué par Bpifrance, qui est dédié aux très petites et petites entreprises du territoire, ayant pour vocation à soutenir leur développement en étant particulièrement bien adapté aux projets de développement à l’international. Dans la même optique d’aider les entreprises à franchir les frontières, les programmes Big Booster, Go export, ou encore le soutien au volontariat international constitueront des appuis incontournables pour les acteurs économiques visant un développement sur le marché mondial.

De son côté, le programme Ambition PME « Levée de fonds », mis en œuvre par le MEDEF avec le soutien de la Région, a permis d’accompagner plus de 200 start-ups, TPE et PME d’Auvergne-Rhône-Alpes, y compris par l’apport de solutions en conseils et en formation. Enfin, une plateforme régionale Internet rapprochant les citoyens investisseurs et les entreprises, Incit’financement, a également vu le jour, avec pour objectif de doubler l’investissement citoyen en 5 ans.