Actualités du CESER

26 mars : le CESER en Assemblée plénière

Le CESER Auvergne-Rhône-Alpes se réunira en séance plénière le mardi 26 mars 2019 à partir de 14h00, au siège de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, 1 Esplanade François Mitterrand à Lyon 2ème.
Il présentera lors de cette séance son avis sur « L’orientation comme outil de développement économique et de réussite personnelle ».
Le CESER a été saisi pour avis le 15 mars 2019 par le Conseil régional sur le rapport « L’orientation, première étape vers l’emploi - Stratégie régionale en matière d’orientation tout au long de la vie ». Ce rapport présente les grandes orientations stratégiques de la Région en matière d’orientation tout au long de la vie, par suite des réformes introduites par la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » du 5 septembre 2018. Le CESER, dans cet avis, identifie des conditions de réussite pour la mise en œuvre de cette stratégie.


Le CESER présentera également son avis sur « Le projet de Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET) »
Il a été consulté sur un préprojet de SRADDET qui doit être « arrêté » par le Conseil Régional lors de sa séance plénière du 28 mars 2019. Il se prononcera sur le fond de ce très important dossier d’ici juillet, comme un certain nombre de personnes publiques associées. Le CESER rendra le 26 mars un avis formel rappelant les positions qu’il a déjà adoptées en 2016, 2017 et 2018.
 
Selon le programme :

  • Projet d’avis sur « L’orientation comme outil de développement économique et de réussite personnelle » –  Débat et vote
  • Projet d’avis sur le projet de Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET) – Débat et vote

Les corps intermédiaires : enfin écoutés ?

Le CESER Auvergne-Rhône-Alpes s'est réuni en assemblée plénière le mardi 19 février dernier et a voté à cette occasion sa contribution « Les corps intermédiaires : enfin écoutés ?».

Mis en visibilité par les réseaux sociaux, alimenté et entretenu par l’engouement médiatique, le mouvement social qui traverse la France depuis l’automne 2018, met en exergue, pour certains, un malaise profond de la société française et apparait comme le symptôme d’une société en forte demande de changement.
Les revendications exprimées d’une société plus équitable, davantage respectueuse de l’humain et de l’environnement, révèlent aussi le rapport que bon nombre de citoyens entretiennent avec l’ensemble du système institutionnel français et la recherche d’un renouveau démocratique, incluant de nouvelles pratiques de participation au débat et à la décision politique. Ce mouvement populaire doit conduire tous les acteurs de la démocratie, dont les corps intermédiaires, à s’interroger.
Rechercher de la convergence, plutôt que de la divergence, afin d’approfondir et de renforcer les pratiques démocratiques, permettra d’accompagner les mutations économiques, sociales, environnementales, et plus globalement sociétales.
Les corps intermédiaires, issus de l’Ancien-Régime, garants de la liberté selon Montesquieu, essentiels selon Tocqueville, nécessaires pour garantir la cohésion sociale selon Durkheim  se définissent avec des variations sémantiques et lexicologiques au fil des siècles.
Dans ce contexte sociétal fragile, le CESER pose deux questions :

  • Comment mieux considérer la légitimité des corps intermédiaires ?
  • Comment mieux prendre en compte les travaux issus de ces acteurs représentés notamment dans les CESER, incontournables pour une démocratie ?

Pour répondre à ces deux questions, la première partie de cette contribution dresse un diagnostic des corps intermédiaires, parties prenantes de la démocratie, et la deuxième partie présente le CESER, 2nde assemblée régionale au plus près des territoires.

Cette séance était précédée d'une conférence de Danielle TARTAKOWSKY, historienne, sur l’évolution des mouvements sociaux.

Rencontre de l'actualité : Du diesel à l'hydrogène

123rf

Le CESER Auvergne-Rhône-Alpes organisait le mardi 13 novembre dernier une Rencontre de l’actualité, à l'Hôtel de Région à Lyon. Cette rencontre avait pour thème « Du diesel à l’hydrogène ». Les participants ont pu écouter les interventions de la table ronde puis échanger avec :

  • Jean-Pierre MARTIN, ancien Oncologue
  • Pierre SERRE-COMBE, CEA
  • Anne-Sophie HERREBAUT, ADEME Auvergne-Rhône-Alpes
  • Frédéric STORCK, Directeur de la transition énergétique et innovation CNR
  • Jean-Michel AMARE, PDG d’Atawey
  • Catherine CANDELA, Déléguée générale Tenerrdis
  • Xavier DULLIN, Président de Grand Chambéry

Cette rencontre a permis un éclairage sur la mobilité hydrogène.

Suivez l'actualité du CESER Auvergne-Rhône-Alpes

Retour en haut de page