Les finances et le budget

3,831 milliards d’euros, c’est le budget 2019 voté en assemblée plénière

Les élus régionaux ont adopté, jeudi 20 décembre,  le budget primitif 2019, d’un montant de près de 3,831 milliards d’euros. Au programme, hausse de l’investissement, baisse de la taxe sur le carburant et gratuité des manuels scolaires pour tous les lycéens.

« La Région est de retour » a précisé le président de la Région, Laurent Wauquiez lors de la présentation du budget 2019. Après trois années d’économie sur les dépenses de fonctionnement, pour un montant global de 300 millions d’euros, la Région poursuit son effort en faveur de l’investissement qui devrait atteindre 950 millions d’euros cette année, et cela sans augmentation de l’emprunt ni de taxes.

Les élus ont d’ailleurs voté la diminution de 20 % de la taxe sur les produits pétroliers perçues par la Région. Une mesure symbolique puisqu’elle se traduira sur une baisse de quelques centimes d’euros par plein de carburant, qui se traduira cependant par une baisse de ressource pour l’institution d’un montant de 17 millions d’euros. « La baisse des taxes est une mesure inédite pour une Région, il faut que cet effort serve d’exemple à l’échelle de toutes les collectivités et de l’État » a précisé Étienne Blanc, vice-président, délégué aux finances.

Autre nouveauté du budget 2019, la gratuité totale des manuels scolaires en cette période de réformes des programmes du lycée. « La Région veut préserver le pouvoir d’achat des familles » a expliqué Laurent Wauquiez qui a évalué le coût d’acquisition de ces nouveaux ouvrages à 250 euros par élève, soit la somme de 42 millions d’euros dans le budget régional.

Parmi les investissements prioritaires pour l’année 2019, on peut noter la montée en charge des travaux dans les lycées, de l’ordre de plus 20 %, avec l’inscription de 32 millions d’euros supplémentaires dans le budget, et l’annonce d’ouverture de quatre nouveaux établissements dont celle du futur lycée Confluence sur le site de l’ancien siège de Sanofi à Lyon.

Le renouvellement des dispositifs prévus pour aider les communes dans leurs investissements (contrats Ambition région, Bonus ruralité et bourg centre) est également prioritaire dans ce budget 2019. Sur les trois dernières années, près de 3 000 projets ont ainsi été accompagnés par la Région dans 70 % des communes d’Auvergne-Rhône-Alpes.  Au plus près des besoins exprimés localement, ils ont par exemples permis de construire un nouveau stade à Chambéry, une piscine à Annecy mais aussi la réalisation de projets plus modestes comme des rénovations de restaurant scolaire ou de bibliothèque municipale.

Retour en haut de page