Le Rassemblement des citoyens, écologistes et solidaires

Pour une région résiliente

Le schéma régional d’aménagement de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET) ne saurait être considéré comme un simple document administratif. Ce schéma peut être un véritable outil pour répondre aux enjeux du 21ème siècle. L’échelon régional peut et doit être un acteur pivot des transitions. La version définitive du schéma sera votée par le conseil régional en décembre 2019.

La Région Auvergne Rhône Alpes, 2ème région de France, n’est pas épargnée par le changement climatique. Les températures ont considérablement augmenté ces 50 dernières années et pourraient atteindre les +4° en 2070, l’enneigement en basse et moyenne altitude diminue d’année en année, les journées de fortes chaleurs se multiplient tandis que les périodes de gel se raréfient, les vendanges sont de plus en plus précoces, les écroulements de montagne sont de plus en plus fréquents et le lac d’Annecy voit son niveau baisser d’année en année. Ces changements s’accélèrent et sont à prendre en compte dans les politiques publiques. Les effets sont réels et visibles. Le vote de ce schéma d’aménagement dans notre région en 2019 est une occasion de mettre en place des politiques de résilience et d’adaptation. Il est désormais temps, outre la lutte contre les changements environnementaux de créer les conditions dans lesquelles les auvergnats et rhônalpins pourraient non seulement « vivre avec » ce changement, mais même en tirer profit. De nombreux domaines, correspondant aux compétences du conseil régional sont bouleversés par le changement climatique : agriculture, tourisme, bâtiment, pêche… Avec ce schéma, il est temps de placer la Région et les collectivités infra régionales aux côtés des populations et territoires les plus vulnérables.

Par ailleurs, ce schéma ne doit pas se tromper d’objectif. La course à la croissance est dépassée. Ce schéma est une opportunité de prendre le contrepied des politiques traditionnelles menées avec l’idée que la croissance économique est source de richesses et d’emplois. Plutôt que de tabler sans cesse sur des prévisions irréalistes, la responsabilité consiste aujourd’hui à construire un modèle économique et politique qui résiste aux variations conjoncturelles. Un modèle qui ne se donne pas pour finalité la recherche de la croissance, mais bien d’améliorer au quotidien la vie des auvergnats et rhônalpins. Ce schéma doit nous permettre d’amorcer ce changement de modèle.

Ainsi, le groupe des élus régionaux du Rassemblement citoyen, écologiste et solidaire a fait une contribution au schéma en 3 parties : une région au service de l’environnement et de la transition écologique des territoires, une région au service d’une mobilité décarbonée et une région 0 déchets et à énergie positive.

Vous pourrez découvrir l’intégralité de notre contribution au SRADDET en cliquant ici

Retour en haut de page