Front national

Le poids des élus FN à la Région !

Informer les électeurs qui nous ont conduits à la Région est un devoir. Et c’est le but de cette rubrique, qui leur permettra, tout au long de notre mandat, de suivre nos actions, notre travail et notre engagement.

Car nous sommes au Conseil Régional pour défendre avec force et convictions les idées sur lesquelles nous avons été élus et mettre en avant, en toute occasion haut et fort, notre vision et notre programme.

Nous ne sommes pas là pour distribuer des subventions les yeux fermés ni laisser la majorité gérer sans contrôles cette région, surtout quand on sait que son Président n’en fait qu’une étape au service de ses propres ambitions.

Bon sens et exigences guident nos votes !

C’est donc motivés et déterminés que nous nous impliquons et nous exprimons depuis 6 mois au sein des commissions de travail thématiques et séances plénières. Avec professionnalisme également, grâce à un travail de fond, d’analyse, issu de l’expérience terrain des élus de notre groupe, car contrairement à la plupart des autres élus, nous ne sommes pas des professionnels de la politique, nous, notre métier s’exerce avant tout dans le concret de « la vraie vie ».

Simplifier et clarifier

Quel incroyable millefeuille administratif et largesses en montants de subventions on découvre au fur et à mesure des votes de budgets.  Nos interventions et décisions de votes ont pour but de faire ouvrir les yeux sur l’inefficacité d’une telle usine à gaz et sur la nécessité d’en finir avec cet imbroglio de structures et d’interlocuteurs dans lequel ni les entrepreneurs ni les salariés ni les étudiants ou chômeurs ne trouvent de réponses adéquates. Sans parler de ces multiples enquêtes, analyses et évaluations régionales qui coûtent très cher !

Des attributions de budgets fort discutables

En matière de formation, le poids des dogmes de gauche a toujours conduit à privilégier le social au détriment de l’économie.

Comment, entre autres, ne pas être interpelé par l’attribution d’une subvention de 2 106 752 € pour une seule année, destinée à la formation professionnelle des personnes détenues de la région? Nous avons soulevé en commission permanente l’extravagance d’un tel budget en rappelant que la prison était avant tout un lieu de punition et que l’on préférait réserver de tels budgets pour former un public d’honnêtes gens. Rappelant en substance que l’on est encore là en pleine utopie de gauche !

Ce qui prouve notamment, comme sur bien d’autres plans, que Monsieur Wauquiez veut bien reprendre les idées du Front National pour gagner les élections mais que cela ne se traduit pas forcément dans l’application de sa politique.

Des incohérences que nous ne manquerons pas de surveiller, de dénoncer et de rappeler dans toutes les commissions, les séances plénières et que nous continuerons à vous faire savoir à travers nos publications.

  • Pour plus d’infos sur le groupe "Front National", rendez vous ici